BFM Business

À quoi ressemble le super Shinkansen, le nouveau train à grande vitesse japonais?

Les améliorations des rames N700S concernent l'aérodynamisme, le système de freinage lors des arrêts d'urgences (séismes, etc.), un confort supérieur des passagers par les suspensions actives.

Les améliorations des rames N700S concernent l'aérodynamisme, le système de freinage lors des arrêts d'urgences (séismes, etc.), un confort supérieur des passagers par les suspensions actives. - Shinkansen

Le prototype du nouveau train à grande vitesse japonais a fait sa première sortie. Les rames du futur Shinkansen S rouleront en 2020 lors des JO de Tokyo, à des vitesses de 285 km/h et 300 km/h selon les lignes desservies.

Les futurs JO d'été de Tokyo seront aussi pour le Japon l'occasion de montrer la dernière mouture de son TGV, le Shinkansen. Les rames du modèle de pré-série baptisé N700 S (S pour suprême) ont fait leur première sortie il y a quelques jours. Les tests dureront deux ans. 

La mise en service de ces nouvelles rames est prévue courant 2020 sur la ligne Shinkansen Tokaido entre Tokyo et Osaka, alors que les JO d'été se dérouleront du 24 juillet au 9 août 2020 dans la capitale nippone. Elles circuleront à 285 km/h entre ces deux villes distantes de 515 km, selon la compagnie JR Central qui exploite le Shinkansen au Japon sur cette ligne.

Ultérieurement, ces rames seront aussi utilisées à 300 km/h sur la ligne Shinkansen Sanyo reliant Osaka à Fukuoka, longue de 626 km.

-
- © L'intérieur du Shinkansen N700 S, remodelé, offre un nouveau design de sièges, tous équipés de prise électrique individuelle.

Les améliorations apportées par les rames N700 S concernent l'aérodynamisme, le système de freinage en cas d'arrêts d'urgences (séismes, etc.), un confort supérieur des passagers grâce à des suspensions actives et au roulement vibratoire des rames mieux contrôlé grâce à des capteurs.

Tous les sièges remodelés, plus spacieux, sont équipés de prises électriques individuelles. Le porte-bagages s'allumera automatiquement lorsque le train arrivera en gare pour rappeler aux passagers qu'ils y ont placé leur valise.

-
- © Le nouveau Shinkansen a un nez en forme de bec de canard de 10 mètres de long.

Les motrices ont des phares LED incorporés dans leur nez si particulier en forme de bac de canard et de 10,7 m de long, conçu pour réduire l'effet de bang sonique lors du passage du train dans les tunnels.

L'utilisation de semi-conducteurs en carbure de silicium et le refroidissement par air naturel ont permis de réduire le poids total d'une rame de 16 voitures d'environ 20% ou plus de 11 tonnes, tout en réduisant la consommation d'énergie d'environ 7% par rapport aux rames de la série N700A, actuellement en service.

Shinkansen: des pièces présentant un risque de fissure vont être changées

Kawasaki Heavy Industries, un des fabricants du Shinkansen, a annoncé il y a quelques jours le remplacement de près de 150 composants de roues défectueux identifiés sur plusieurs trains, qui pourraient se fissurer et aller jusqu'à causer un déraillement. La cause probable de la fissure découverte était que les cadres en acier reliant les roues au châssis étaient plus minces que ce que la réglementation exigeait.

Le groupe a précisé que des problèmes similaires avaient été constatés sur un total de 146 pièces de trains à grande vitesse appartenant à deux exploitants différents, qui procédaient à leur remplacement, même si elles ne présentaient pas de risque immédiat de rupture. Le 11 décembre 2017, l'équipage d'un Shinkansen avait signalé une odeur de brûlé et de bruits étranges au départ d'une gare du sud du Japon. Le train avait été immobilisé pour vérification à Nagoya et des inspecteurs avaient alors découvert la fissure.

Frédéric Bergé