BFM Business

À Londres, on recharge sa voiture en la branchant aux réverbères

Ubitricity, une start-up allemande, a développé un moyen peu coûteux d'installer sur la voirie des bornes de recharge pour véhicules électriques. Elle ajoute une prise électrique aux réverbères. Londres en a déjà installé 80 exemplaires dans des quartiers résidentiels.

Pas de développement des voitures électriques sans un réseau de bornes de recharge digne de ce nom. La mairie de Londres s'y attèle: elle a ainsi retenu la solution développée par la start-up allemande Ubitricity pour développer de nouveaux points de recharge. Le principe : installer des prises électriques sur les réverbères présents sur la voirie.

Plus de 80 d'entre eux ont déjà subi cette transformation, qui a l'avantage d'être rapide: il n'y a pas de travaux de voirie, une heure suffit aménager le réseau électrique existant. Elle est également peu onéreuse (environ 1000 livres soit 1085 euros par réverbère).

Pour répondre à leur nouvelle mission, il faut cependant que les mâts soient situés à proximité d'une place de stationnement et qu'il utilise la technologie LED, dont le faible besoin en courant ne sera pas affecté par la charge dont la batterie du véhicule a besoin pour être rechargée.

Une solution idéale pour les quartiers résidentiels

Les bornes d'Ubitricity ne permettent évidemment pas une recharge rapide comme les super-chargeurs en libre service (Nissan, Tesla). Elles répondent aux besoins des habitants des quartiers résidentiels qui ne possèdent ni garage ni jardin équipés d'une prise électrique. L'emplacement des points de recharge a d'ailleurs été choisi en fonction de la demande des riverains. 

Pour permettre aux automobilistes de recharger leur voiture, Ubitricity leur fournit un câble spécial, muni d'un boîtier électronique. Celui-ci permet de choisir son fournisseur d'électricité et de mesurer l'énergie consommée. L'utilisateur peut aussi faire le point sur sa consommation et recevoir sa facture mensuelle via une application mobile. Cette dernière permet aussi de géolocaliser les bornes du réseau Ubitricity. 

Les Londoniens ont déjà adopté le système: la moitié du parc de réverbères équipés est utilisée quotidiennement pour recharger un véhicule et un quart, une fois tous les deux jours.

C.C.