BFM Business

7 chiffres pour mieux connaître la future ligne 15 du métro

16 gares verront le jour sur la partie sud de la ligne 15. La première sera celle de Fort d'Issy-Vanves-Clamart.

16 gares verront le jour sur la partie sud de la ligne 15. La première sera celle de Fort d'Issy-Vanves-Clamart. - Société du Grand Paris- Philippe Gazeau

"Les travaux du tronçon sud du futur métro du Grand Paris Express démarrent ce samedi. En attendant sa mise en service prévue en 2022, voici quelques chiffres pour mieux connaître cette nouvelle ligne qui va faciliter les déplacements des Franciliens de banlieue à banlieue."

Clamart, ville des Hauts-de-Seine, est à la fête ce 4 juin: défilé dans les rues, performances artistiques et musicales, marché gastronomique avec dégustations offertes... Une mobilisation destinée à célébrer le "km1", autrement dit le commencement du chantier sud de la ligne 15.

Ce premier tronçon, qui reliera Noisy-Champs au Pont de Sèvres, desservira notamment la nouvelle gare Fort d'Issy-Vanves-Clamart et sera ouvert en 2022. Entièrement automatique, ce métro formera une rocade autour de Paris qui va permettre de désaturer le réseau de transports en commun existant, notamment le RER A, et surtout faciliter les déplacements de banlieue à banlieue. Le tronçon ouest, qui reliera Pont de sèvres à Saint-Denis devrait être ouvert en 2027. Tandis que le tronçon est, qui va de Saint-Denis à Champigny Centre, devrait accueillir les premiers voyageurs en 2030. Tour d'horizon en chiffres de ce futur métro qui va améliorer la vie des Franciliens.

> 33 

C'est, en kilomètres, la longueur des rails qui seront posés pour ce premier tronçon, entièrement souterrain, et qui desservira 16 gares. À terme, la ligne 15 fera 75 kilomètres de long et traversera quatre départements de la proche couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Seine-et-Marne, Val-de-Marne).

> 36

C'est le nombre de gares qui vont voir le jour sur la ligne 15, dont 16 sur le tronçon sud. Bien que souterraines, elles seront facilement repérables en ville grâce à un parvis. L'accès aux quais sera rapide et accessible à tous, grâce à des ascenseurs et des escaliers mécaniques. Les architectes ont favorisé la circulation sur des espaces dégagés et pourvus d'une signalisation claire, bien loin du métro actuel. Tous les quais seront équipés de portes vitrées.

> 1 million

C'est le nombre de voyageurs qui devraient l'emprunter quotidiennement une fois entièrement mise en service. Le tronçon sud devrait accueillir 300.000 voyageurs quotidiennement dès sa mise en service, en sachant que chaque rame pourra transporter 1000 voyageurs à chaque fois.

> 7 

C'est, en minutes, le gain de temps moyen que permettra le métro automatique du Grand Paris Express à ses usagers. Et c'est sur les trajets de banlieue à banlieue que les gains seront les plus élevés: aller de la gare de Champigny à celle d'Issy RER ne demandera que 27 minutes, contre 51 minutes actuellement. Il faudra environ 80 minutes pour parcourir la ligne 15 dans sa totalité, qui sera en desserte omnibus.

> 55

C'est la vitesse moyenne en km/h à laquelle circuleront les rames de ce métro automatique. Sa vitesse maximale sera de 120 km/heure. Pour comparaison, le métro parisien circule à une vitesse comprise entre 21 et 27 km/h à l'exception de la ligne 14 qui atteint presque 40 km/h.

> 2

C'est le nombre de minutes qu'il faudra attendre entre deux rames en heure de pointe. Un intervalle réduit qui est rendu possible grâce à l'utilisation de rames automatiques.

> 12,2 milliards 

C'est, en euros, l'investissement nécessaire pour voir naître cette nouvelle ligne de métro, financée à 100% par la Société du Grand Paris. Le tronçon sud est le plus coûteux, puisqu'il nécessite un investissement de 5,7 milliards à lui seul. Le budget de la Société du Grand Paris est assuré par des recettes fiscales (imposition sur les entreprises de réseaux, collecte de la taxe spéciale équipement et de la taxe sur les locaux à usage de bureaux) ainsi que par des subventions européennes et le recours à l'emprunt.

C.C.