BFM Business

5 conseils pour conduire sur la neige

Suivre les traces des véhicules qui vous ont précédé est un moyen de renforcer l'adhérence sur une route enneigée.

Suivre les traces des véhicules qui vous ont précédé est un moyen de renforcer l'adhérence sur une route enneigée. - BFMTV

Alors que Météo France a placé 11 départements en alerte orange neige et verglas depuis vendredi 16 heures, BFMTV vous donne des conseils pour éviter de finir dans le décor sur la route des vacances.

Après une douceur inhabituelle depuis le mois de décembre, la neige est enfin là. Météo France a classé de vendredi 16 heures à samedi même heure, 11 départements de l’Est de la France en alerte orange neige et verglas. En Moselle, par exemple, les routes ont été salées mais la prudence reste de mise. Afin d'éviter les accidents, BFMTV a interrogé Emmanuel Renard, directeur de l'éducation et de la formation à l'association de Prévention routière, pour savoir quel comportement adopter en conduisant sur la neige ou le verglas.

Comment adapter sa conduite sur la neige ou le verglas?

Le premier conseil serait, quand cela est possible, de différer son déplacement ou de préférer une solution alternative à la voiture, comme les transports en commun. Si ce n'est pas possible, il faut commencer par réduire sa vitesse. La neige entraîne une perte d'adhérence et augmente de manière significative les distances de freinage. Il faut augmenter la distance de sécurité, respecter un intervalle de deux secondes avec le véhicule qui vous précède voire, augmenter cette sécurité à trois ou quatre secondes.

Comment détermine-t-on concrètement cet intervalle de sécurité rallongé?

Il faut prendre un repère sur la route, un arbre, un poteau, une maison et commencer à compter à partir du moment où le véhicule qui précède passe ce repère.

D'autres précautions sont-elles à prendre?

Oui, il faut se rendre visible en allumant ses feux de croisement, voire ses antibrouillards, mais seulement en cas de forte averse de neige pour ne pas éblouir les autres automobilistes. Rouler dans les traces des autres permet aussi de préserver une meilleure adhérence.En parlant de traces, il ne faut jamais dépasser les véhicules de déneigement et de salage. S'ils sont là, c'est qu'il y a une bonne raison. La route devant eux est sans doute verglacée. Mieux vaut rouler à 30 km/h que de risquer l'accident.Il faut aussi penser à s'informer avant de prendre la route sur l'état du réseau routier. Des sites comme celui de Sytadin ou Bizon futé peuvent y aider.Prévoir un plaid ou une couverture, mais aussi à boire ou à manger est toujours un plus.

Les équipements de type chaînes ou chaussettes sont-ils obligatoires?

Non, il n'y a pas d'obligation, hors de certaines zones montagneuses. Dans ce cas, l'obligation est indiquée par un panneau. Mon conseil est de ne pas se précipiter pour acheter des chaînes, surtout en plaine.

comment conduire sur la neige en 5 points

1 - S'informer sur l'état des routes avant le départ.

2 - Réduire sa vitesse pour augmenter les distances de sécurité.

3 - Se rendre visible en allumant ses feux de croisement.

4 - Ne pas dépasser les engins de déneigement de la voirie.

5 - Prévoir une couverture et des vivres en cas de blocage.

David Namias et Cédric Faiche