BFM Business

Toulouse: Motorola menacé de fermeture, 170 postes touchés

-

- - -

Motorola Mobility pourrait fermer son site de Toulouse où travaillent 170 personnes, a annoncé lundi la direction. La maison mère, Google, prépare un plan de plusieurs milliers de suppressions de postes dans le monde.

C'est une annonce dont se seraient bien passé les salariés de l'usine Motorola de Toulouse. La direction de Motorola Mobility France, filiale de téléphones portables du géant américain Google, a annoncé lundi qu'elle pourrait bien fermer ce site de Toulouse où travaillent 170 personnes.
A quelques heures du réveillon et des réjouissances en famille, le personnel toulousain de Motorola serait ainsi victime du projet de la maison mère Google de supprimer plusieurs milliers d'emplois chez Motorola dans le monde.
Direction et représentants du personnel toulousain ont entamé les discussions sur « un éventuel projet de fermeture » la semaine passée, a déclaré une porte-parole de la direction.

Une fermeture dès le printemps 2013 ?

« Mais rien n'a été décidé », les partenaires sociaux n'en sont qu'au début de la procédure d'information et de consultation du personnel, a-t-elle souligné.
Le quotidien régional la Dépêche du Midi parlait, lui, de la fermeture du site comme d'une affaire entendue et évoquait même l'échéance du printemps.
Aucun représentant du personnel n'a pu être joint. Le site est actuellement fermé pour les fêtes. Les discussions entre partenaires sociaux reprendront en janvier.
Le site toulousain de Motorola est spécialisé dans la recherche et le développement en matière de téléphonie mobile et de tablettes. Motorola Mobility France emploie une cinquantaine de personnes sur son second site de Saclay, dans l'Essonne, consacré à la téléphonie mobile et aux boîtiers internet.

La Rédaction avec AFP