BFM Business

Zenly, la start-up française qui affole les investisseurs américains

La start-up française a développé une application de réseau social utilisant la géolocalisation avec une précision d'un mètre près.

La start-up française a développé une application de réseau social utilisant la géolocalisation avec une précision d'un mètre près. - Zenly

Zenly lève 22,5 millions de dollars auprès d'investisseurs américains de renom. Son appli mobile de réseau social utilisant la géolocalisation a déjà réuni début 2016, une première levée de fonds de 10 millions d’euros auprès d’ID Invest et de Xavier Niel, notamment.

La French Tech a-t-elle en son sein une nouvelle pépite à fort potentiel dans les applis grand public? Cela pourrait être le cas de Zenly. La start-up française finalise un second tour de table de 22,5 millions de dollars auprès, une fois n'est pas coutume, d'investisseurs américains de renom: Jerry Murdock (Insight Venture Partners) et Benchmark Capital (investisseur de Snapchat, Uber, Citymapper…). D'ordinaire, ces investisseurs spécialisés dans la high tech préfèrent financer leurs compatriotes entrepreneurs.

"Zenly conquiert un marché extrêmement sensible sur lequel les géants du web ont vainement tenté de se positionner, à commencer par Facebook, Google et Apple. Zenly est parvenu à combiner dans son application une ultra précision des positions, une ergonomie intuitive et ludique, un respect de la confidentialité mais aussi et surtout une technologie très économe en énergie pour les smartphones" a déclaré Peter Fenton, associé chez Benchmark Capital. Ce compliment de choix à l'endroit d'une société technologique française est rarissime de la part d'un investisseur américain aussi avisé. Les espoirs affichés outre-Atlantique dans le potentiel de Zenly sont d'autant plus étonnants que les start-up françaises ont rarement rayonné à l'international dans les applications grand public. 

Lancée en mai 2016, cette appli réunit déjà 1,5 million d'adeptes

Zenly se distingue par un usage de la géolocalisation précise au mètre près. Elle permet aux utilisateurs de son appli mobile de rester connectés avec leurs amis pour échanger avec eux, grâce à une technologie de partage de position géographique. Pour limiter les craintes légitimes qu'elle suscite sur la protection de la vie privée, l'appli fournit à ses utilisateurs le contrôle de leur géolocalisation. Il leur est possible à tout moment, de désactiver leur position, ou de ne la partager qu'avec une ou plusieurs personnes. Alors qu'elle n'a été lancée qu'en mai 2016 sur iPhone et smartphone Android, cette application a connu une courbe d'adoption en forte croissance. Elle est active dans 182 pays et compte désormais plus de 1,5 million d’utilisateurs.

Début 2016, Zenly avait déjà séduit plusieurs investisseurs français. Une première levée de fonds de 10 millions d’euros a réuni ID Invest et Xavier Niel et même plusieurs business angels américains.

Avec sa nouvelle levée de fonds, la start-up française prévoit d'accélérer son développement international, à commencer par l’ouverture de bureaux à San Francisco. Une quasi-obligation quand on a à son capital autant d'investisseurs américains habitués à côtoyer les sociétés qu'ils financent dans la Silicon Valley.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco