BFM Business

Wiko, le Français qui taille des croupières aux géants du smartphone

Wiko vend plus de smartphones en France que LG, Nokia et Sony.

Wiko vend plus de smartphones en France que LG, Nokia et Sony. - -

La start-up marseillaise qui produit des smartphones en copiant Apple et Samsung est devenue en deux ans le troisième plus gros vendeur de téléphones mobiles intelligents en France, devant LG, Sony ou Nokia.

Les smartphones devraient se retrouver en masse sous le sapin de Noël la semaine prochaine. De marque Samsung et Apple évidemment, mais il y a des alternatives moins chères.

Wiko, une entreprise française, a ainsi vendu deux millions de smartphones en deux ans, sans faire de bruit et en s'inspirant sans vergogne de la concurrence.

C'est le Canada Dry de la téléphonie mobile. Cela ressemble à du Samsung, cela a la taille et la couleur d'un Samsung. Mais c'est un Wiko. En deux ans d'existence, cette start-up marseillaise s'est fait une place non négligeable à l'ombre des géants du secteur avec un positionnement original: cloner les smartphones les plus populaires, et les vendre deux à trois fois moins cher.

Un succès lié à l'arrivée de Free sur le mobile

Des appareils Android low cost, juste un peu en dessous de leurs illustres concurrents niveau performances. Elaborés en France, fabriqués en Chine, et distribués non pas via les opérateurs, mais sur internet.

Résultat: ils font un carton. En France, Wiko est désormais le troisième plus gros vendeur de smartphones, derrière Apple et Samsung, mais devant LG, Sony ou Nokia.

Un succès largement lié à l'explosion des offres sans engagement, sous l'impulsion de Free. Ce moment-clé où les consommateurs se sont rendus compte avec effroi, qu'un smartphone coûte parfois près de 1.000 euros, une fois qu'on enlève le joli maquillage du modèle subventionné.

Anthony Morel