BFM Business

Vol de smartphones: les fabricants montrés du doigt à New York

Les vols de smartphones continuent leur progression

Les vols de smartphones continuent leur progression - -

Le nombre de vols de smartphones explosent aux Etats-Unis. Le procureur de l'Etat de New York demande aux fabricants d'agir pour enrayer ce fléau. Plutôt que de vendre de nouveaux appareils.

Apple et les autres fabricants de smartphones font-ils vraiment tout ce qu'ils peuvent pour lutter contre le vol des téléphones portables ? Les autorités américaines interpellent en tout cas les fabricants pour leur demander d'en faire plus.

Dans les milieux judiciaires et policiers américains, on commence même à soupçonner les fabricants de ne pas vraiment lutter contre le vol pour vendre encore plus de téléphones.

Le procureur de l'Etat de New York vient d'écrire à Apple, Samsung, Microsoft et Google. Il leur demande de faire plus contre les vols de smartphones qui, ici comme ailleurs, sont en train de faire bondir les chiffres de la délinquance.

Dans la ville de New York, la délinquance recule dans tous les secteurs sauf pour les vols d'iPhone et iPad. Ce que l'on commence à appeler ici le "Apple picking" : la récolte des pommes, du nom de la marque bien connue.

Rendre le smartphone inutilisable

Mais le procureur de New York ne se contente pas de demander aux fabricants de faire plus, il leur demande de lui fournir les chiffres des ventes réalisées pour remplacer les appareils volés.

Apple et les autres sont donc accusés, en termes à peine voilés, de profiter financièrement de l'augmentation du nombre de vols. A San Francisco, le procureur affirme qu'il existe une technologie permettant de rendre un smartphone volé inutilisable, et donc sans valeur. Il a demandé aux fabricants de développer cette technologie. Pour l'instant sans succès.

Jean-Bernard Cadier et correspondant à New York