BFM Business

Un malware rôde sur la messagerie de Facebook

-

- - Kaspersky

Faites attention si vous cliquez sur une vidéo envoyée par un ami sur Messenger: vous risquez d'inviter un malware à s'installer sur votre ordinateur, qu'il s'agisse d'un PC sous Windows ou d'un Mac.

Vous recevez sur Facebook Messenger le message d'un ami contenant une vidéo à regarder. Vous cliquez donc sur le lien et c'est à ce moment-là que tout se gâte. Vous êtes renvoyé sur un lecteur multimédia et, en cliquant dessus pour regarder la vidéo, un logiciel sera téléchargé. Il s'agit d'un malware qui va s'infiltrer sur votre ordinateur pour envoyer des messages publicitaires qui vont surgir sur les écrans grâce à de fausses mises à jour. Tous les navigateurs seraient concernés (Firefox, Chrome, Safari, ...) et aucun système n'est épargné, ni MacOS, ni Windows.

-
- © Kaspersky

Ce malware a été détecté par la société Kaspersky. Sur le blog de l'entreprise, ses experts en sécurité reconnaissent qu'ils ne savent toujours pas comment il se propage. "Peut-être en utilisant des identifiants volés, en piratant des navigateurs ou en détournant des clics", avance David Jacoby, directeur au Kaspersky Lab.

Certes, il ne s'agit pas d'un virus ou d'un cheval de Troie qui dérobe les données bancaires ou personnelles, mais il va gravement gêner l'utilisation de l'ordinateur en le ralentissant, en forçant les utilisateurs à attendre la fin d'un message et à cliquer au bon endroit pour fermer la fenêtre, au risque d'en ouvrir une nouvelle.

Comme l'explique David Jacoby, la méthode n'est pas nouvelle, mais cette fois, la technique utilisée est impressionnante par le niveau de ciblage qui permet même d'atteindre les utilisateurs de Mac, habituellement épargnés par les méfaits des fichiers en ".exe" qui visent quasi-exclusivement Windows.

Pour protéger ses abonnés, Facebook annonce des mesures: "Si nous soupçonnons la présence d’un logiciel malveillant dans votre ordinateur, nous vous proposerons par le biais de nos partenaires de confiance une analyse antivirus gratuite". En attendant, le meilleur moyen de se prémunir de cette vague reste de ne pas cliquer sur les vidéos que l'on reçoit sur Messenger.

Pascal Samama