BFM Business

Un ancien de Google lance un étonnant cabinet médical futuriste

-

- - Forward

Forward, une start-up créée par un ancien de Google, vient de dévoiler un concept de cabinet médical du futur grandement inspiré par les Apple Stores.

Après avoir réinventé le magasin avec les Apple stores, le transport de personnes avec Uber, la location d'appartements avec AirBnB ou encore la voiture avec Tesla, la Silicon Valley va-t-elle ringardiser les cabinets de nos bons vieux médecins généralistes?

Le concept dévoilé cette semaine par Forward, une jeune start-up de San Francisco spécialisée dans les technologies de santé, est en tout cas impressionnant. Créée par Adrian Aoun, un serial-entrepreneur de 33 ans qui a récemment conçu chez Google les kiosques urbains Sidewalk Labs, Forward a l'ambition de réinventer rien moins que l'accès aux soins.

Et pour cela, Aoun est allé chercher l'inspiration du côté d'Apple. "Imaginez un cabinet de docteur qui fasse penser à un Apple Store, explique le fondateur dans une interview à Forbes. Mais un Apple Store qui s'améliorerait grâce aux données recueillies". 

Bienvenue chez le docteur du futur

Le cabinet du futur conçu par Forward s'ouvre sur une salle très lumineuse avec un sol en ardoises, d'élégants fauteuils design et une omniprésence de bois clair dans le mobilier. 

-
- © Forward

À l'arrivée, le patient renseigne le motif de sa visite sur un iPad incrusté dans le comptoir en bois.

-
- © -

Un passage au scanner lui est alors proposé. Il s'agit d'une machine futuriste conçue par la start-up et dotée d'un écran et de différents capteurs devant laquelle se tient le patient. Le scanner est capable de recueillir des données métaboliques comme la température, le rythme cardiaque, le taux d'oxygène dans le sang et d'effectuer un premier pré-diagnostic. Un système tout en un qui permet d'accélérer la procédure d'auscultation habituelle.

-
- © -

Une fois ce diagnostic établi, le patient est convié dans le cabinet du médecin. Un espace très clair et lumineux avec un mobilier blanc, du parquet au sol et un grand écran tactile panoramique au mur. Toutes les informations recueillies sur le patient s'affichent sur cet écran et le médecin peut par exemple montrer en temps réel et grandeur nature les différents organes concernés par une pathologie.

-
- © -

Le but de ce cabinet est de gommer tous les désagréments d'une visite médicale. Ainsi par exemple, les toilettes sont dotées d'un système similaire aux passe-plats dans les restaurants. Sauf qu'il s'agit là pour les patients d'envoyer leur échantillon d'urine à l'analyse en évitant de l'apporter à l'infirmière, un moment il est vrai un peu embarrassant.

-
- © -

Enfin à la sortie, de nombreux appareils connectés peuvent être achetés par le patient comme des montres, des bracelets et autres tensiomètres qui permettent d'améliorer la connaissance physiologique du patient en fournissant un grand nombre de données au laboratoire du cabinet. Des patients qui peuvent par ailleurs retrouver l'ensemble des résultats sur une appli de smartphone.

Changer la logique de la médecine

À qui s'adresse Forward? Aux patients fortunés soucieux de leur santé. Car le modèle économique de la société s'inspire là encore d'une star de la Sillicon Valley: Netflix. Les patients doivent en effet s'acquitter de 149 dollars par mois pour accéder en illimité à ce service. Une somme qui n'est pas prise en charge par la sécurité sociale américaine ou les assurances. Cependant, le fondateur assure que 15% des futurs patients seront parrainés par des organisations qui viennent en aide aux personnes qui ont des difficultés à accéder aux soins aux États-Unis.

Le but affiché du créateur de cette start-up n'est pas tant d'épater les jeunes avec un cabinet futuriste mais plutôt de changer la relation que les gens ont avec la médecine. "Il faut passer d'une logique 'une fois de temps en temps' à une logique de suivi continu, explique Adrian Aoun dans Forbes. Les pathologies qui nous tuent ne sont pas les maux de gorge et les éruptions cutanées, mais plutôt les conditions chroniques de mode de vie qu'il nous faut suivre sur le long terme". 

Pour l'instant, Forward a ouvert un premier cabinet médical à San Francisco et espère attirer 10.000 patients. La start-up qui emploie 40 personnes dont des anciens de Google, Facebook et Uber cherche déjà de nouvelles implantations aux États-Unis. Elle aurait levé 30 millions de dollars.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco