BFM Business

Uber métamorphose son logo 

Uber change de look.

Uber change de look. - Uber

Fini le logo en noir et blanc magnifiant le U de Uber. Le premier concurrent mondial des taxis vient de dévoiler une nouvelle identité visuelle destinée à symboliser le nouveau credo de la marque: le luxe accessible.

"Avez-vous déjà regardé la coiffure de quelqu'un en vous disant: 'Oh mon dieu, tu étais à la pointe de la mode dans les années 90'?" C'est par ces propos que Travis Kalanick, fondateur d'Uber, a annoncé mardi 2 février le changement de logo de sa société. Fini le triste U sur fond noir, place à la couleur. 

Le logo pour se faire conduire en voiture passe dans les verts et les bleus. Mais Uber ne transporte pas que des personnes, il livre également des biens, des repas, et le logo pour ces services là est rouge et orange.

Dévoilée dans 68 pays et 400 villes, la nouvelle identité visuelle de l'entreprise s'inspire des 5 continents. "Au Mexique, nous avons été inspirés par le rose présent dans les tuiles locales; en Irlande, par l'architecture géorgienne et les verts luxuriants; et au Nigeria, par les couleurs vives et des beaux motifs géométriques". 

Une ode au luxe accessible

Autant de couleurs et de motifs censés symboliser l'ouverture du groupe. L'ancien logo noir représentait le service de luxe. Mais Uber s'est depuis démocratisé et veut attirer une nouvelle clientèle. "Nous sommes passés du luxe au luxe accessible", explique le VTC. Les logos se veulent donc chaleureux et accueillants.

Hasard du calendrier, la présentation de ces nouveaux logos intervient à la veille d'un appel à la grève des chauffeurs travaillant pour Uber en France. Ce mercredi, plusieurs centaines de chauffeurs transports collectifs à la demande (LOTI) sont attendus, dès 11h, gare Montparnasse à Paris. Un mouvement appuyé par tous les acteurs du secteur. Le secrétaire d'État aux Transports a envoyé la semaine dernière des mises en demeure à une vingtaine de plateformes (Uber, SnapCar, Chauffeur-Privé, etc.) pour leur rappeler que les LOTI s'appliquent au transport collectif et non particulier. Les LOTI craignent donc de ne plus pouvoir utiliser les plateformes.

D. L.