BFM Business

Télécoms: le chinois Xiaomi débauche chez Google

Xiaomi fabrique des smartphones haut de gamme moitié moins chers que ceux d'Apple.

Xiaomi fabrique des smartphones haut de gamme moitié moins chers que ceux d'Apple. - -

L'Apple chinois a recruté, jeudi 29 août, un des grands pontes d'Android chez Google. Une façon pour elle d'affirmer sa volonté de devenir un acteur international du marché.

Les fabricants chinois à la conquête du monde. La semaine dernière, BFM Business vous parlait des ambitions de Huawei. Jeudi 29 août, c'est Xiaomi qui a fait un gros coup : cette marque complétement inconnue en occident et surnommée l'"Apple chinois" vient de débaucher Hugo Barra, l'un des grands pontes d'Android chez Google.

Si les chefs de produits étaient des stars, ce dernier serait une sorte de Mick Jagger.Lorsque Google veut présenter une nouveauté Android, la tablette Nexus 7 par exemple, il se charge de jouer les VRP sur scène.

En recrutant cette figure bien connue des développeurs et des technophiles, Xiaomi affiche ses ambitions : devenir un acteur mondial.

Des smartphones deux fois moins cher que les iPhone

Inconnu en occident, ce fabricant de mobiles vend déjà plus de téléphones qu'Apple sur le marché chinois. Son créneau : des smartphones haut de gamme, deux fois moins chers qu'un iPhone.

Xiaomi a recopié tous les codes d'Apple, comme lui, il a su créer une quasi-religion autour de sa marque. Sur scène en jean/basket pour présenter ses derniers modèles, le patron du groupe a des faux airs de Steve Jobs.

Sa stratégie : organiser la pénurie. Ses smartphones sont vendus sur internet, en petites quantités. Lorsqu'un nouveau modèle sort, le premier lot s'arrache en deux minutes chrono. Un marketing efficace: aujourd'hui cette entreprise qui n'existait pas il y a quatre ans pèse 10 milliards de dollars, le double de Blackberry.

Anthony Morel