BFM Business

Tag Heuer présente sa montre connectée nouvelle génération

Tag Heuer présente sa nouvelle montre

Tag Heuer présente sa nouvelle montre - Kelly Sullivan / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Présentée comme la première montre connectée "swiss made", la nouvelle Tag Heuer a été dévoilée une semaine avant l’ouverture de Baselworld, grand rendez-vous de l'horlogerie et de la joaillerie.

Conçue en partenariat avec Intel Corp et Google, la "Connected Modular 45", deuxième modèle connecté de l'horloger Tag Heuer, est présentée comme la première montre connectée développée et assemblée en Suisse. 

Jean-Claude Biver, dirigeant de la marque et de la division horlogère de LVMH, a en effet misé sur le transfert de technologie. Une dizaine de collaborateurs d’Intel, leader mondial des microprocesseurs, sont ainsi venus dès août 2016 des États-Unis pour former les opérateurs suisses. Ce qui a permis d’ouvrir à La Chaux-de-Fonds une usine d’assemblage pour le module électronique de la montre, avec une cinquantaine d’employés formés par l’entreprise américaine.

La Tag Heuer Connected Modular 45 permet le paiement sans contact, elle est équipée d’un GPS, et est résistante à l’eau à 50 mètres. Surtout, elle est modulable: bracelet, lunette, cadran, boîtier, le client peut commander la montre de ses rêves. Il existe près de 4000 possibilités. Un astucieux système de bracelet permet également de changer de module en passant d’une montre connectée à une montre mécanique en quelques secondes. La version duo s'élève à près de 16.000 euros. Sinon, cette nouvelle montre connectée est disponible à partir de 1600 euros. 

Tag Heuer mise sur la Chine

Tag Heuer attend beaucoup de ce nouveau modèle dont le développement a représenté un investissement de 9,3 million d'euros. D'autant que la marque horlogère n’a vendu "que" 56.000 exemplaires de ses premières montres connectées. Elle espère cette fois en vendre 150.000 en 2017, notamment sur le marché chinois. En effet, selon Jean-Claude Biver, "il y a un réel rebond en Chine continentale et, grâce aux touristes chinois, cela va soutenir les ventes de montres ailleurs". 

Mais la concurrence est rude. 21 millions de montres connectées ont été vendues en 2016, selon le cabinet de recherche Strategy Analytics. Au quatrième trimestre, l'Apple Watch, dont cinq millions d'exemplaires ont été vendus, a représenté 63% de ce marché. Samsung s'est classé en deuxième position avec une part de marché de 10%. D'ailleurs, le géant coréen participera pour la première fois à Baselworld à partir du 23 mars avec sa Gear S3.

Karine Vergniol