BFM Business

Streaming: Spotify s'allie à un mastodonte chinois du numérique

Daniel Ek,, le directeur général de Spotify

Daniel Ek,, le directeur général de Spotify - Don Emmert - AFP

Le groupe suédois a annoncé ce vendredi une prise de participation croisée avec le géant Tencent, numéro un mondial des jeux vidéo, propriétaire de la plus importante messagerie instantanée de Chine et également acteur du streaming.

Spotify choisit de s'allier avec un groupe qui pèse 56 fois plus que lui. Le leader mondial du streaming a en effet annoncé un accord de participations croisées avec le géant chinois Tencent (480 milliards de dollars de capitalisation boursière, alors que Spotify, encore non cotée, a une valeur estimée à 8,5 milliards, selon le Wall Street Journal).

Le leader suédois du streaming, qui s'apprête à faire ses premiers pas en Bourse va acquérir des actions minoritaires fraîchement émises, d'une valeur non communiquée, dans Tencent Music Entertainment Group (TME), filiale musicale du groupe Tencent, et réciproquement, ont indiqué les deux sociétés dans un communiqué conjoint. Parallèlement, "Tencent va investir dans Spotify" via le rachat d'actions existantes, selon la même source.

Créer un écosystème musical

"Spotify et Tencent Music Entertainment voient des opportunités significatives dans le marché mondial du streaming pour tous nos utilisateurs, artistes, mais aussi partenaires musicaux et d'affaires", s'est félicité le fondateur et patron de Spotify, Daniel Ek.

"Cette transaction va permettre aux deux sociétés de tirer profit de la croissance mondiale de la musique en flux", a-t-il ajouté.

Le patron de TME, Cussion Pang, s'est pour sa part réjoui d'avoir scellé un partenariat avec "la première plateforme de musique en flux au monde".

"TME et Spotify vont travailler de concert pour explorer les voies de collaboration avec un objectif commun, celui de créer un écosystème musical dynamique qui soit favorable aux utilisateurs, aux artistes et aux détenteurs de contenus", a-t-il dit.

J.M. avec AFP