BFM Business

Stéphane Richard reconduit à la direction d'Orange

Le PDG d'Orange a été reconduit pour un troisième mandat. (image d'illustration)

Le PDG d'Orange a été reconduit pour un troisième mandat. (image d'illustration) - Éric Piermont - AFP

L'assemblée générale des actionnaires a renouvelé à une forte majorité sa confiance au PDG du groupe.

Stéphane Richard est reconduit pour un troisième mandat à la tête de l'opérateur historique. Les actionnaires ont voté à 88,62% en faveur du renouvellement de son mandat d'administrateur. Ce vote vient valider la décision prise par le conseil d'administration, qui s'était prononcé le 20 février à l'unanimité en faveur de ce renouvellement.

La décision des actionnaires ne faisait alors guère de doute, Stéphane Richard ayant reçu le soutien de l'État comme des salariés, les deux principaux actionnaires d'Orange, détenant respectivement 23% (dont 9,5% via Bpifrance) et 5,3% du capital.

Fin janvier, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, avait ainsi salué le "bon travail à la tête d'Orange", réalisé par Stéphane Richard, alors que les salariés lui reconnaissent d'avoir su apaiser les tensions et le climat social difficile qui régnait lors de son arrivée en 2011.

Une mise en examen dans l'affaire de l'arbitrage Tapie 

Une épée de Damoclès est cependant suspendue au-dessus de la tête du PDG, mis en examen en tant qu'ex-directeur de cabinet de l'ex-ministre de l'Économie, Christine Lagarde, dans l'affaire de l'arbitrage Tapie. Il doit être jugé pour "complicité d'escroquerie" et "complicité de détournement de fonds publics". En cas de condamnation, il devra remettre son mandat, a prévenu Bruno Le Maire, même si les statuts du groupe ne prévoient normalement pas de révocabilité du président.

Stéphane Richard a rappelé à plusieurs reprises sa volonté de profiter de ce nouveau mandat pour continuer à diversifier les activités de l'opérateur, à commencer par le développement de la banque en ligne, Orange Bank, qui vise les 2 millions de clients en cinq ans et devrait être prochainement déployée en Espagne.

L'opérateur historique envisage toujours également une introduction en Bourse de ses activités africaines et moyen-orientales, où Orange est présent dans un peu plus d'une vingtaine de pays et revendique 121 millions de clients.

A.M. avec AFP