BFM Business

Snapchat arrive en France pour développer son étonnant business

-

- - BFM Business

Snapchat va ouvrir un bureau en France pour se rapprocher des annonceurs qui paient très cher pour avoir leur filtre en réalité augmentée sur l'application de partage de photos et de vidéos.

Ce n'est pas une conséquence du Brexit mais Snapchat en France ne sera plus géré depuis Londres. Selon Le Figaro, le réseau social américain va créer une filiale française. Les statuts de cette future entité ont été déposés début juin et Snapchat va recruter prochainement une équipe. Elle sera dans un premier temps dirigée par le conseiller juridique américain de la société Atul Porwal. Après la Grande-Bretagne, il s'agit du deuxième bureau ouvert en Europe par la société du jeune milliardaire Evan Spiegel.

L'application qui compterait 200 millions d'utilisateurs dans le monde cartonne aussi en France où elle attire selon Médiamétrie quelque 8 millions d'utilisateurs chaque mois. La France serait donc le deuxième marché de Snapchat en Europe derrière la Grande-Bretagne et ses 10 millions d'utilisateurs. 

Et si Snapchat a décidé de renforcer sa présence en France, c'est pour davantage draguer les annonceurs et les médias. L'application permet en effet à ses utilisateurs de réaliser des photos et des vidéos avec des effets de réalité augmentée. Si Snapchat en propose gratuitement, l'application permet aux marques de proposer leur propre contenu comme par exemple les glaces Magnum, les biscuits Oreo ou plus récemment Nike au début de l'Euro de football en France qui permettait aux utilisateurs de croiser leur visage avec celui de Cristiano Ronaldo. Les "snapchateurs" se prennent en photo ou réalisent des vidéos avec ce filtre de marque, qu'ils partagent ensuite avec leur amis.

-
- © -

Des filtres sponsorisés qui rapporteraient à l'application de 500.000 à 750.000 dollars en fonction du moment de la semaine. L'application étant plus utilisée le week-end, c'est à ce moment-là que les filtres sont les plus chers. Et si jusqu'à présent ces campagnes étaient gérées au niveau mondial ou européen, Snapchat pourra désormais les proposer au niveau national à des marques françaises. L'application proposait d'ailleurs déjà des filtres géolocalisés selon le lieu où l'on se trouve. Aux États-Unis, les utilisateurs peuvent même créer leurs propres filtres géolocalisés. Pour un tarif de 5 dollars, vous pouvez créer votre filtre pour une durée d'une heure sur un périmètre défini comme un quartier ou un pâté de maisons. À l'occasion d'une fête d'anniversaire par exemple, tous ceux qui se connecteront à Snapchat dans le périmètre choisi pourront utiliser votre filtre.

Seulement 59 millions de dollars de chiffre d'affaires

Valorisée à 20 milliards de dollars depuis sa dernière levée de fonds, Snapchat multiplie ainsi les pistes pour monétiser son audience. La société n'aurait que 59 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2015 selon le site Techcrunch mais envisagerait d'atteindre 350 millions cette année.

Et pour élargir ses cibles principalement adolescentes, Snapchat va proposer plus de contenu média. L'application dispose d'un espace Discover qui permet d'accéder à des articles spécialement réalisés par des équipes dédiées dans chaque média. Ouvert jusqu'à présent à la presse anglo-saxonne (CNN, National Geographic, BuzzFeed, Vice, MTV, Mashable...), cette section devrait s'enrichir de contenus en France. Snapchat serait en discussion avec plusieurs grands médias français dont Le Monde. Des éditeurs qui devront en revanche se plier aux exigences de l'application qui exige que des équipes soient entièrement dédiées au contenu posté sur sa plateforme. 

Frédéric Bianchi