BFM Business

Smartphones: Huawei dépasse Samsung et devient numéro un mondial des ventes

Huawei

Huawei - DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Malgré les sanctions américaines, le géant chinois a vendu 55,8 millions de téléphones au second trimestre (-5% sur un an) contre 53,7 millions pour Samsung (-30% sur un an), selon les données compilées par le bureau d'études Canalys.

Le chinois Huawei est devenu au deuxième trimestre le premier vendeur mondial de smartphones, détrônant le sud-coréen Samsung, selon les données compilées par le bureau d'études Canalys.

En dépit des sanctions américaines visant le groupe chinois, Huawei a vendu 55,8 millions de téléphones au second trimestre (-5% sur un an) contre 53,7 millions pour Samsung (-30% sur un an).

Huawei, par ailleurs leader mondial affiché des équipements pour la technologie 5G, a été placé l'an dernier sur liste noire par Washington qui soupçonne le groupe d'espionnage potentiel au profit de Pékin.

Les entreprises américaines ne peuvent en théorie plus vendre d'équipements à Huawei -- mais des dérogations ont toutefois été accordées pour limiter les conséquences sur les entreprises aux Etats-Unis.

"Résilience exceptionnelle"

"C'est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an", souligne Ben Stanton, analyste de Canalys.

"Huawei a pleinement profité de la reprise économique en Chine pour relancer son activité dans le domaine des smartphones", estime-t-il.

Samsung est très peu présent en Chine, avec moins de 1% de part de marché. Et ses principaux marchés tels que le Brésil, l'Inde, les États-Unis et l'Europe, ont été fortement affectés par la pandémie, souligne Canalys.

"Huawei a fait preuve d'une résilience exceptionnelle en ces temps difficiles", s'est félicité dans un communiqué la firme de Shenzhen (sud de la Chine).

TL, avec AFP