BFM Business

SFR compte supprimer un tiers de ses effectifs

Après juillet 2017, les effectifs de l'opérateur pourraient descendre à 9.000 postes.

Après juillet 2017, les effectifs de l'opérateur pourraient descendre à 9.000 postes. - AFP

Mardi, l'opérateur de télécoms français a annoncé en interne son objectif de 5.000 suppressions d'emplois à partir de l'an prochain.

5.000 emplois: tel est le nombre de postes que prévoit de supprimer SFR après juillet 2017. Le groupe télécoms entend se séparer d'environ un tiers de ses effectifs afin de les ramener à hauteur de 9.000 postes, a indiqué mercredi une source syndicale à l'AFP, confirmant une information du Monde et du site spécialisé ZDNet.

La direction du groupe a annoncé cet "effectif cible" à l'occasion d'une réunion mardi portant sur le projet de réorganisation des points de distribution (boutiques et fonctions support des boutiques), selon cette source syndicale.

Cette annonce vient confirmer les propos tenus fin juin à New York par Patrick Drahi, qui a pris le contrôle de SFR en 2014. Le magnat avait alors évoqué le "sureffectif" du groupe télécoms. Lors du rachat de SFR par Numericable, une garantie de maintien de l'emploi de trois ans avait été conclue. Elle prend fin le 1er juillet 2017.

la rédaction avec AFP