BFM Business

Rachat de SFR: selon Numericable "c'est la victoire du mérite"

Patrick Drahi, patron de Numerciable, a su convaincre Vivendi de lui céder SFR.

Patrick Drahi, patron de Numerciable, a su convaincre Vivendi de lui céder SFR. - -

C'est finalement Numericable qui a été choisi par Vivendi pour reprendre SFR. Patrick Drahi, patron du cablo-opérateur, a expliqué que cette reprise serait conclue au 4e trimestre 2014 et effective dès 2015.

Les responsables de Vivendi ont mis fin au suspense, samedi 5 avril, en retenant "à l'unanimité" l'offre de Numericable pour leur filiale de téléphonie mobile SFR.

Patrick Drahi, le président d'Altice et patron du cablo-opérateur, a donné une conférence de presse ce 7 avril, pour détailler l'avenir de ce nouvel ensemble télécom. "C'est la victoire du mérite" a-t-il affirmé en préambule. La faisabililité de son dossier et une grande complémentarité dans les activités entre les deux opérateurs ont su convaincre Vivendi.

Puis, il a rappelé que le groupe SFR-Numericable gardera son siège en France, et sera coté à Paris, comme prévu. La consultation des élus du personnel débute dès demain, le 8 avril. Numericable a précisé que la reprise de SFR sera conclue pour le 4e trimestre 2014 et opérationnelle dès 2015.

Le cablo-opérateur a indiqué dimanche 6 avril qu'il lancera une augmentation de capital de 4,7 milliards d'euros et aurait recours à un endettement de 8,8 milliards d'euros pour financer le rachat de SFR.

Pour sortir vainqueur du bras de fer avec Bouygues, Altice-Numericable a finalement mis sur la table 13,5 milliards d'euros ainsi qu'un complément éventuel de prix de 750 millions d'euros. Vivendi gardera une participation de 20% dans le nouvel ensemble, qu'elle pourra céder ultérieurement.

BFMbusiness.com