BFM Business

Rachat de SFR: Numericable pose un ultimatum à Vivendi

Numericable presse Vivendi de

Numericable presse Vivendi de - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le feuilleton continue autour de la vente de SFR. Si Bouygues a jusqu'à présent occupé le terrain à coups d'annonces, c'est au tour de Numericable de mettre la pression. Dans un communiqué publié ce 11 mars, le groupe fixe à vendredi la date limite pour que Vivendi rende sa réponse.

La mise en vente de SFR a l'effet d'un bigbang dans le monde des télécoms. Bouygues et Numericable ont fait une offre. Mais la bataille pour son rachat est aussi une bataille de com', et à ce petit jeu-là, Numéricable est loin derrière.

Bouygues occupe le terrain à coups d'annonces, la dernière en date étant l'annonce dimanche de la vente de son réseau mobile à Free. Il nous ferait presque croire que l'affaire est déjà jouée. Et pendant ce temps-là, le cablo-opérateur la joue discret. Trop, diront certains.

Pas de communiqué de presse, pas de conférence d'analystes, une offre révélée par morceaux. Du côté d'Altice, la maison-mère, on dénonce les "effets d'annonce" de la concurrence, et on se justifie comme on peut : "on est respectueux de la confidentialité d'une discussion avec le vendeur.

Pas de surenchère à l'offre de Bouygues

Nos actionnaires sont évidemment tenus informés". Le groupe se veut "serein" et dément les rumeurs selon laquelle il voudrait surenchérir sur l'offre de Bouygues.

"Il n'y a pas de raison. L'offre de Numéricable est toujours la plus solide", soutient une source proche du cablo-opérateur. Mais derrière cette confiance de façade, le groupe sort quand même du silence ce mardi 11 mars, pour remettre un petit coup de pression.

Numericable rappelle que son offre n'est valide que jusqu'à vendredi. Cela tombe bien, c'est justement le jour où Vivendi doit tenir un conseil de surveillance où il sera évidemment question de SFR.

Anthony Morel