BFM Business

Quel est ce fournisseur normand de l'iPhone X que Tim Cook a discrètement visité?

Le patron d'Apple s'est rendu, ce lundi 9 octobre, près de Caen chez Eldim, une PME qui fournit une technologie clé liée à la reconnaissance faciale pour le prochain iPhone X. Tim Cook rencontre le président Macron cet après-midi.

Tim Cook a débarqué sans fanfare en Normandie ce lundi 9 octobre 2017. Le patron d'Apple s'est rendu au siège d'Eldim, une PME de la région de Caen, rapporte Ouest-France, qui fait partie des fournisseurs ultra-spécialisés qu'Apple sait dénicher aux quatre coins du monde pour ses besoins.

Créée en 1992, cette PME normande d'une quarantaine de salariés fournit une technologie clé pour que fonctionne FaceID, la reconnaissance faciale de l'iPhone X, dont la sortie commerciale mondiale est le 3 novembre.

La spécialité technologique très pointue d'Eldim est l'optique et la mesure du contrôle de qualité des écrans de télévision par angles de vue, avec des équipements qu'elle fournit à des grands fabricants mondiaux d'écrans.

En l'occurrence, le PME normande fournit à Apple une technologie qui permet de capter précisément l'instant où l’utilisateur regarde effectivement l’écran de l'iPhone X, ce qui déclenche la reconnaissance faciale Face ID, nécessaire à l'ouverture du smartphone haut de gamme d'Apple.

Pour le patron d’Eldim, Thierry Leroux, cette collaboration est "une incroyable aventure, un challenge technologique qui a demandé beaucoup de travail" rapporte le quotidien régional Ouest-France à propos de cette visite surprise du PDG d'Apple en terre normande.

Dans l'après-midi du lundi 9 octobre, Tim Cook rencontre le président Emmanuel Macron à l'Élysée à 16h15. Les deux dirigeants ne manqueront pas de thèmes de discussion: de la réforme de la fiscalité des Gafa en Europe, au financement de l'innovation technologique dans l'Hexagone. Dans ce domaine, Apple sait aussi faire son marché en France, puisqu'il a récemment racheté Regaind, une start-up française spécialisée dans l'analyse d'images et de photos grâce à l'intelligence artificielle.

Frédéric Bergé