BFM Business

Pourquoi la pub sur internet vous intéresse de plus en plus

La publicité digitale s'apprête à rapporter plus que celle à la télévision en 2016. Le tout grâce à des technologies qui permettent un meilleur ciblage des intérêts des consommateurs, et donc un meilleur prix pour les espaces.

De plus en plus d'annonceurs investissent dans des campagnes de pub sur internet. En 2015, le marché de la pub en ligne a grimpé de 6% en France à 3,2 milliards d'euros. C'est la plus forte hausse depuis quatre ans. Le poids du digital va sans aucun doute dépasser celui de la télé en 2016. Et une des principales raisons de cette accélération, c'est le boom de la publicité programmatique. Une pub entièrement automatisée, immédiate et régie par des algorithmes.

C'est une transaction qui se passe en moins de 120 millisecondes. Entre le moment où vous cliquez sur un lien et l'ouverture d'une page internet. Dans ce laps de temps, votre profil de consommateur est analysé -quel site avez-vous consulté précédemment? Êtes-vous à la recherche d'une voiture ou d'une machine à laver? Que sait-on sur votre âge, votre catégorie socio-professionnelle?- ce profil est mis aux enchères en temps réel, et vendu au plus offrant, à l'annonceur prêt à payer le plus pour vous délivrer son message publicitaire.

Une révolution comparable à celle de la finance

En moins de 120 millisecondes, les annonceurs sont capables d'acheter une pub puis de l'afficher à l'internaute. Sur cette place de marché virtuelle, en fait d'humains, le face-à-face se joue entre les informations fournies par le vendeur (format, contexte, profil) d'une part et la stratégie de l'acheteur d'autre part.

La pub programmatique s'envole donc. Elle a pesé plus de 400 millions d'euros en France en 2015, soit une hausse de 60% sur un an! Certains comparent cette révolution à celle qui a bouleversé le monde de la finance dans les années 80. Avant, les espaces étaient achetés à l'avance par des régies, qui "arrosaient" le plus grand nombre en espérant que parmi eux, des cibles pertinentes jetteraient un regard à leur annonce.

Les avantages sont nombreux. Le consommateur est soumis à une publicité qui l'intéresse, l'annonceur peut cibler et ajuster sa campagne en temps réel, le site, lui, obtient le meilleur prix possible en fonction du marché. Chaque "impression" s'achète à un prix différent en fonction du profil de l'utilisateur. Il vaudra de plus en plus cher à mesure qu'il est de plus en plus avancé dans son parcours d'achat. Le phénomène concerne d'ailleurs aussi les vidéos, le segment le plus dynamique avec une croissance de 98%.

L'analyse algorithmique des données permet d'optimiser en temps réel les objectifs de communication d'une marque. On estime qu'elle représentera 70% des achats publicitaires dans trois ans, contre seulement 40% aujourd'hui.

Simon Tenenbaum, édité par N.G.