BFM Business

Pourquoi l'iPhone X se dit "iPhone 10"?

L'iPhone X est commercialisé depuis ce vendredi

L'iPhone X est commercialisé depuis ce vendredi - Chris J Ratcliffe - AFP

Le "X" du nouvel iPhone doit se lire "10". Un procédé déjà utilisé par Apple avec son système d'exploitation pour Mac OS X, qui succédait à Mac OS 9.

Si l'iPhone X ne constitue pas forcément une révolution technologique, il marque en tout cas un changement sémantique. Aux traditionnels chiffres arabes succède ainsi la lettre X, soit le 10 en caractères romains.

Et si cet iPhone X célèbre le 10 anniversaire du smartphone, il s'agit bien d'un iPhone 10 et non d'un numéro "hors-série", spécial. Que ce soit le vice-président Phil Schiller ou Craig Federighi, en charge de l'ingénierie logicielle, ou même Tim Cook, les cadres d'Apple ont toujours présenté oralement ce téléphone comme étant "l'iPhone ten" (et donc l'iPhone dix dans la langue de Molière).

X comme Mac OS X

Pourquoi ce X pour symboliser le 10? Si Apple n'a pas fourni de réponse officielle, il y a tout d'abord une question de cohérence. En effet, Apple avait déjà eu recours à la lettre X pour nommer son système d'exploitation Mac OS X. Celui-ci succédant alors à Mac OS 9. Déjà à l'époque Steve Jobs, lorsqu'il avait présenté ce produit lors d'une keynote en 2000, parlait alors de "Mac OS ten". Remplacer le "10" par la lettre "X" dans la ligne de produit d'Apple ne date donc pas de l'iPhone mais bien de l'ère ou Steve Jobs dirigeait encore l'entreprise de sa poigne de fer.

Si là encore il n'y a pas d'explication officielle, Business Insider remarque à juste titre que Mac OS X, en plus d'être le dixième système d'exploitation pour Mac, constituait aussi un clin d'oeil à NeXT, l'entreprise qui Steve Jobs avait fondé en 1985 après avoir été limogé par Apple. Remarque d'autant plus pertinente que Mac OS X avait pour base NeXTSTEP, le système d'exploitation créé par NeXT, qu'Apple avait racheté en 1996.

Pour en finir avec les raisons historiques, d'aucun remarqueront également que le X est également présent dans l'autre grande société dirigée par Steve Jobs durant sa période à l'écart d'Apple, Pixar. Société qu'il avait racheté en 1986, alors qu'elle s'appelait Graphics Group, avant de la renommer Pixar.

Une lettre qui symbolise la technique

Par ailleurs, le X de l'iPhone X peut aussi jouer sur la symbolique propre de ce qui est à la fois une lettre et un chiffre romain. "Comme le double "O" évoque la technologie, le X évoque la technique au sens large, et les compétences. On y voit deux axes qui se croisent et se rencontrent, et la lettre possède une symétrie centrale: vous pouvez retourner le X, il aura toujours la forme d'un X. Le "O" aussi est dans ce cas de figure", souligne Marcel Botton, le directeur général délégué de Nomen, une agence de naming.

Le choix du X peut également marquer une nouvelle ère. "Il y avait une continuité avec les chiffres arabes. En passant aux chiffres romains et au X on peut vouloir marquer une rupture dans la série. De façon à dire qu'il ne s'agit plus de la même famille de produit. Un peu comme Peugeot l'avait fait avec la 2008 et la 3008 par rapport à la 308", ajoute Marcel Botton. Ce dernier pointe quand même un défaut: "les chiffres arabes avaient l'avantage d'être connus dans tous les alphabets du monde et avaient donc une valeur universelle que n'a pas le X".

Si l'iPhone X est donc un iPhone 10 censé marquer une rupture, faut-il penser qu'Apple a enterré l'idée d'un iPhone 9? Pas impossible. Après tout, Apple imiterait alors Microsoft qui avait décidé de passer directement de Windows 8 à Windows 10 sans passer par la case Windows 9.

Julien Marion