BFM Business

Pour ses selfies 3D, Snapchat s’offre une start-up financée par Xavier Niel

-

- - Capture YouTube

"C'est en toute discrétion que Snapchat s'est offert Seene il y a quelques mois. Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, est l'un des investisseurs de la start-up."

La 3D a fait un bide dans la télévision et le cinéma. Va-t-elle faire sa révolution dans les réseaux sociaux? C’est la certitude de Snapchat qui s’est offert Seene, également connu sous le nom d’Obvious, un spécialiste de l’imagerie en 3 dimensions. Cette acquisition aurait eu lieu il y a plusieurs mois, et vient d’être révélée par le site TechCrunch.

Pour le moment, aucun détail ne filtre sur ce rapprochement. Le seul élément dévoilé est que les équipes de la start-up qui étaient réparties entre San Francisco et Londres seront toutes rassemblées à Los Angeles. Les déménagements auraient déjà commencé.

Le montant de cette transaction n’a donc pas été révélé. TechCrunch rappelle que lors d’un tour de table, la start-up avait levé 600.000 dollars auprès de plusieurs investisseurs, dont Kima Ventures, le fonds lancé en 2010 par Xavier Niel et Jérémie Berrebi, ce dernier l'ayant quitté en mai dernier.

La technologie 3D de Seene est l’une des plus innovantes du marché. Elle fonctionne avec un simple smartphone (iOS et Android) quand les projets des concurrents (Google ou Microsoft) utilisent des capteurs infrarouges et des caméras spécifiques. Selon l’entreprise, la réalisation d’un selfie en 3D ne nécessite que quelques secondes.

Mais pour Snapchat, cette acquisition pourrait surtout être un tremplin vers la réalité virtuelle et la réalité augmentée, pour entrer en concurrence avec les ténors californiens qui, depuis le rachat d’Oculus par Facebook, se sont tous lancés sur ces applications.

Pascal Samama