BFM Business

Playstation 4: les internautes jouent les publicitaires

Une joueuse de PS4 avec des carrés dans les yeux, un des quatre symboles de la PLaystation avec les ronds, les triangles et les croix...

Une joueuse de PS4 avec des carrés dans les yeux, un des quatre symboles de la PLaystation avec les ronds, les triangles et les croix... - -

Une publicité de la PS4 circule de manière virale sur le web, atteignant plus de 1 million de vue ce 20 mai. Mais c'est un fake, créé par quatre jeunes français. La fausse pub est devenue un classique sur le web…

Une publicité diffusée sur internet fait beaucoup parler d'elle. Il s'agit d'un spot sur la Playstation4, la future console de jeux vidéo de Sony, dont le lancement à venir a été annoncé il y a quelques mois. Elle a été vue plus d'un million de fois sur YouTube. Pas mal pour une fausse pub !

Sur un fond de musique dramatique, des joueurs visiblement éblouis, dans les yeux desquels apparaissent des croix, des ronds et des triangles, symboles de la Playstation. Par moments, on aperçoit furtivement la console Playstation 4, encore jamais montrée par Sony.

La réalisation est impeccable. De quoi enflammer la toile. Pendant plusieurs jours, les sites spécialisés s'interrogent sur cette curieuse publicité plus vraie que nature. Finalement, Sony doit intervenir et démentir officiellement.

Il s'agit bien d'un "fake", c'est-à-dire d'une fausse pub. Derrière ce clip, un groupe de Français, quatre intermittents du spectacle qui l'ont réalisée dans leur garage avec un budget de quelques centaines d'euros, et seulement pour le fun.

C'est un grand classique sur le web. Chaque fois qu'un produit high-tech est très attendu, il a sa fausse pub sur la toile. Le champion en la matière est Apple. En ce moment circule sur internet une publicité pour l'iPhone 6, un appareil hypothétique et totalement futuriste. Il serait monté sur des sortes de clapets, disposerait d'un picoprojecteur capable de projeter un clavier et un écran.

Le film reprend d'ailleurs les codes des pubs Apple, avec un style très épuré, un produit bien mis en avant. Mais c'est bien une fausse annonce: la marque à la pomme ne fait jamais de réclame sur un produit qu'elle n'a pas encore annoncé.

Sur internet, Il y a deux catégories de "faker". D'un côté ceux qui cherchent à tromper leur monde, et de l'autre ceux qui se disent qu'ils aimeraient avoir un tel produit, et qui font donc la publicité qui va avec ! C'est ainsi qu'une fausse pub circule pour des iPhones "color", disponibles en onze coloris.

Pas mal de fausses pubs aussi pour l'iWatch, la fameuse montre sur laquelle travaillerait Apple. On voit apparaître différentes sortes de design du bracelet, et différentes technologies dont il pourrait être doté, comme la possibilité de projeter des hologrammes. Dans l'une de ces vidéos, une jeune fille qui fait son footing peut faire apparaître le plan du quartier devant elle. De quoi donner des idées aux ingénieurs de Cuppertino.

Parfois, ces pubs ont juste une visée humoristique. La frontière est assez ténue entre le fake et la parodie. Il y en a une en l'occurrence, sur les Google Glass. Le vrai spot, édité par Google, est bien en ligne, mais il y a aussi ce faux spot, qui montre ce qui pourrait ne pas marcher avec les lunettes intelligentes de Google. Par exemple vous êtes sous la douche et quelqu'un se met à vous parler, l'échange vidéo commence alors que vous êtes en train de vous savonner, entre autres fails…

De la fausse pub au faux produit, il n'y a parfois qu'un pas. Ainsi en Chine, on trouve des HiPhones, des iPed, et même des faux magasins. Le scandale a éclaté il y a deux ans, des faux Apple store avaient fleuri, avec la même configuration qu'un vrai, des meubles en bois, des vendeurs à tee-shirt bleus ornés d'une pomme. Sauf que tout était faux, sauf les produits. Ils ont été fermés depuis…

Anthony Morel