BFM Business

Orange tourne la page Bouygues et remet le cap en Afrique

"Avec cet investissement stratégique, Orange est en capacité de jouer un rôle de premier plan dans le développement exponentiel du e-commerce en Afrique", souligne le PDG d'Orange qui vient d'investir 75 millions d'euros dans AIG.

"Avec cet investissement stratégique, Orange est en capacité de jouer un rôle de premier plan dans le développement exponentiel du e-commerce en Afrique", souligne le PDG d'Orange qui vient d'investir 75 millions d'euros dans AIG. - Issouf Sanogo-AFP

"À peine digéré l'échec du rachat de Bouygues Telecom, Orange investit dans AIG, numéro un de l'e-commerce en Afrique, continent stratégique pour l'opérateur français. "

Orange a vite tourné la page de l'échec de son accord avec Bouygues. Ayant fait de l'Afrique une priorité stratégique, le groupe investit 75 millions d'euros dans le groupe de e-commerce Africa Internet Group. L'opérateur est le second investisseur français d'envergure en quelques semaines après la prise de participation d'Axa dans ce groupe, à l'origine duquel se trouve le fond d'investissement allemand Rocket Internet. Outre ce dernier et désormais Orange, Axa, Goldman Sachs, MTN Group, Millicom sont aussi présents au capital d'Africa Internet Group.

Créé en 2012 avec le lancement de la plateforme d'e-commerce Jumia, Africa Internet Group (AIG), considéré comme un "Amazon africain", possède 10 sites de e-commerce qui opèrent dans 23 pays africains. Si son activité phare est constituée par Jumia, très présente au Nigeria notamment, AIG compte une place de marché e-commerce (Kaymu), un site de livraison de nourriture (Hellofood), d'hôtellerie (Jovago) et des sites de petites annonces généralistes (Vendito), immobilières (Lamudi), d'emplois (Everjobs) et de véhicules (Carmudi).

Orange s'est allié avec Google en Afrique

Avec cet investissement, Orange poursuit l'accélération de son développement en Afrique qui comprend un partenariat stratégique avec le géant américain Google, annoncé en février 2016, afin d'attirer plus de clients sur l'internet mobile en forte croissance dans cette zone.

Orange a aussi acquis en janvier 2016 deux filiales africaines, au Burkina Faso et en Sierra Leone, de son concurrent indien Airtel pour renforcer ses positions dans cette zone clé pour l'opérateur français.

C'est aussi en Afrique que l'opérateur français a développé depuis 2008 Orange Money, son service de transfert d'argent et de paiement mobile, dans la quinzaine de pays où il est présent (Égypte, Sénégal, Côte d'Ivoire....). En Afrique et au Moyen-Orient fin 2015, Orange comptait au total 110,2 millions de clients mobiles dans 19 pays.

Frédéric Bergé