BFM Business

Nokia, Lenovo, Honor, Archos...: la revanche des challengers contre l'iPhone X et le Galaxy S8

En dépassant la barre des 1000 euros, Samsung et Apple se sont coupés d'une partie du marché où se sont engouffrés leurs concurrents. Ils proposent des produits moins onéreux en offrant des innovations comparables.

La domination de Samsung et d’Apple sur le marché des smartphones est-elle définitive ? On a pu le croire pendant des années tant leur avance était grande. Mais ces deux géants doivent affronter une myriade de concurrents qui ont lancé des offensives aussi bien sur les prix que sur l’innovation ou la fiabilité de leurs appareils. Et cette stratégie semble déjà fonctionner avec des modèles concurrents aux Galaxy et aux iPhone qui veulent séduire le public avec des modèles performants, innovants et pour des tarifs très inférieurs aux derniers Galaxy de Samsung et à l’iPhone X d’Apple.

La dernière étude de Kantar dévoile qu’en Chine, Samsung a tant reculé qu’il ne représente plus que 2,2% du marché des smartphones. Devant lui Apple, mais surtout des marques locales, comme Xiaomi ou Huawei, dont certaines sont encore inconnues hors de ce pays (Vivo et Oppo). Selon l’étude, ce top 5 représente 79% du marché chinois. Pour les clients, les Galaxy sont aussi innovants que les smartphones chinois d’autant qu’ils fonctionnent tous avec Android, l’OS de Google.

L'iPhone épinglé par le Consumer Report

Les ventes d'iPhone quant à elles ont reculé en octobre, et de récentes critiques sur l’iPhone X pourraient refroidir les clients. Elles ne proviennent pas d’un blog, mais du Consumer Report, l’association américaine de consommateurs. Son tarif supérieur à 1000 euros n’est pas en cause. Dans son test de smartphone, elle classe le fleuron des smartphones d’Apple en 9e place, derrière les modèles 8 et 8 Plus qui sont en 3e et 4e place. En cause, le manque de solidité de l'écran et l’autonomie de la batterie qui est en deçà des autres appareils.

Pour les nombreux challengers, c’est certainement le moment de jouer leurs cartes en attaquant à la fois sur les prix, sur la fiabilité et l’autonomie et sur l’innovation. Parmi eux Huawei, Xiaomi, OnePlus, Nokia, Lenovo, LG ou Archos qui veulent prendre une revanche. Chacun a une méthode que l’on peut segmenter en trois stratégies distinctes.

> Simples et efficaces pour moins de 100 euros

Les entrées de gamme existent depuis longtemps, mais ils sont de plus en plus performants et suffisent très largement à un usage basique. L’un de ceux qui affichent un bon rapport qualité-prix est le Blackview A7 qui pour environ 80 euros affiche des caractéristiques suffisantes pour de nombreux utilisateurs: écran 5 pouces, processeur quad-core à 1,3 GHz, 1 Go de mémoire vive, 8 Go de stockage, capteur frontal de 2 Mpx et double capteur dorsal de 0,3 et 5 Mpx et batterie de 2800 mAh.

Le nouveau Nokia fait un carton sur les sites de ecommerce.
Le nouveau Nokia fait un carton sur les sites de ecommerce. © Nokiar

Mais depuis quelques jours, il y a mieux avec le Nokia 2. Sur Amazon, ce nouveau modèle s’arrache au point d’être en rupture de stock. Pour 100 euros, il offre un écran HD de 5 pouces, un processeur Snapdragon 212 couplé à 1 Go de RAM, deux capteurs photo (8 Mpx au dos et 5 Mpx en façade), 8 Go de stockage, un port micro SD et une compatibilité 4G LTE Cat.4. Mais surtout, sa batterie de 4100 mAh (2.617 mAh pour l’iPhone X, et 3.300 mAh pour le Samsung Galaxy Note 8) promet une autonomie de 48 h.

> Du haut de gamme à moins de 1000 euros

En passant la barre des 1000 euros avec les Galaxy S et l’iPhone X, Samsung et Apple ont pris le risque de ne pas être suivis par les concurrents qui peuvent proposer des smartphones très performants pour presque deux fois moins cher. C’est exactement ce qu’il s’est produit.

Avec le V30, LG propose un haut-de-gamme pour moins de 1000 euros.
Avec le V30, LG propose un haut-de-gamme pour moins de 1000 euros. © LG

Avec son V30, LG propose un smartphone haut de gamme pour 900 euros, soit 100 à 400 euros de moins que les deux concurrents. À ce tarif, le V30 dispose d’un capteur d’empreinte, d’une reconnaissance vocale, d’un écran Oled 6 pouces bord à bord et d’un processeur Snapdragon 835. Il vise les photographes et les audiophiles en offrant une qualité impressionnante des photos et des vidéos grâce à un capteur 8 Mpx équipé d’un stabilisateur comme un appareil photo classique. Pour l’audio, LG a conclu un partenariat avec B&O qui fournit des écouteurs HiFi. Enfin, sa batterie se recharge vite: 53% de niveau de charge atteint en 30 minutes et 86% en une heure contre 50% et 81% pour l’iPhone X et 35% et 74% pour le Galaxy Note 8.

Le français Archos a également saisi l'occasion de se faire remarquer avec le Diamond Omega. Pour environ 500 euros, il dispose d'un écran Full HD de 5,73 pouces, d'un double capteur photo à l’arrière 23+12 Mpx, d'un dos en verre minéral et châssis en métal, d'une batterie 3100 mAh et d'un lecteur d’empreinte digitale.

Même le Français Archos se fait positivement remarquer avec le Diamond Omega, un haut de gamme à 500 euros.
Même le Français Archos se fait positivement remarquer avec le Diamond Omega, un haut de gamme à 500 euros. © Archos

Avec l’Honor View 10, la filiale de Huawei casse les prix avec un tarif de 500 euros. Il affiche des performances comparables aux modèles haut de gamme d’Apple et Samsung avec un processeur neuronal embarquant des fonctions d’intelligence artificielle. Cette fonction lui permet de reconnaître instantanément un lieu ou un visage.

Le OnePlus 5T, un haut-de-gamme qui pour 500 euros est aussi compétitif qu'un Galaxy S8 ou un iPhone X.
Le OnePlus 5T, un haut-de-gamme qui pour 500 euros est aussi compétitif qu'un Galaxy S8 ou un iPhone X. © OnePlus

Enfin, OnePlus, considérée comme l’une des marques préférées des geeks, car pour moins de 500 euros, le téléphone en offre autant que l’iPhone X ou le Galaxy S8: reconnaissance faciale, écran HD 6 pouces, processeur octo-core Qualcomm Snapdragon 835, double capteur photo de 16 et de 20 Mpx et 16 Mpx en frontal et une batterie de 3300 mAh.

> De l’innovation audacieuse pour séduire les geeks

Si la majorité des fabricants ne joue que la carte des prix, Lenovo, qui a racheté la marque Motorola, va plus loin. Le groupe s’est lancé dans une stratégie audacieuse avec le Moto Z qui ne se contente plus d’être seulement un smartphone.

Ce smartphone, vendu à partir de 300 euros, se transforme en appareil photo haut-de-gamme ou à impression instantanée, en vidéo-projecteur, en système audio, en caméra vidéo, en console de jeux, grâce aux Moto Mods. Ce sont des accessoires (environ 200 euros chacun) développés par des partenaires parmi lesquels Hasselblad, JBL, Incipio ou Polaroïd. Ils se fixent solidement sur l’appareil avec un système aimanté. 

Le Moto Z est un smartphone haut de gamme qui grâce à des accessoires se transforme en appareils photo, en vidéo-projecteur, en console de jeux ou en système audio.
Le Moto Z est un smartphone haut de gamme qui grâce à des accessoires se transforme en appareils photo, en vidéo-projecteur, en console de jeux ou en système audio. © Motorola

Mais en plus de ces innovations, Motorola ne lésine pas sur les spécifications de son smartphone. La version Z2 (400 euros) dispose d'un écran Super Amoled de 5,5 pouces, d'un processeur Snapdragon 826, d'un capteur photo de 16 Mpx et 5 Mpx pour les selfies et d'une batterie de 3000 mAh. Et si l'autonomie n'est pas suffisante, une batterie additionnelle ajoute une autonomie de 20 heures. 

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco