BFM Business

Nec lance le téléphone pliable à double écran

Avec ses deux écrans, le smartphone de Nec offre une surface d'affichage plus grande, sans être plus encombrant.

Avec ses deux écrans, le smartphone de Nec offre une surface d'affichage plus grande, sans être plus encombrant. - -

Le groupe japonais Nec innove avec un smartphone qui possède un second écran dépliable. L’objectif: proposer une interface plus grande, mais dans un mobile de taille habituelle.

Un téléphone à deux écrans, voilà la curieuse nouveauté qui est sortie cette semaine au Japon. Ce smartphone d'un genre nouveau, fabriqué par Nec, répond à une problématique très actuelle pour les constructeurs: proposer des écrans plus grands mais moins encombrants.

A première vue, il ressemble à un smartphone comme il en existe des dizaines. Jusqu'à ce qu'on le déplie. Le bon vieux principe du clapet est remis au goût du jour, sauf qu'au lieu de sortir un simple clavier, on double la surface de l'écran. Le téléphone se transforme en mini-tablette, beaucoup plus pratique pour regarder une vidéo ou utiliser plusieurs applications à la fois.

Un consommateur légèrement schizophrène

L’objet correspond à l'un des casse-tête des fabricants de téléphones: comment proposer des écrans toujours plus grands tout en ménageant les poches des pantalons. C'est que le consommateur est schizophrène. D'un côté il aime son petit confort, avoir un écran large en mobilité, surtout à l'heure de la 4G. Mais d’un autre côté, il ne veut pas être encombré.

Tous les fabricants cherchent donc la pierre philosophale. Parmi les initiatives les plus innovantes, le Canopy Sensus, un étui de protection qui prolonge l'écran du téléphone: on peut naviguer entre les applications, zoomer, jouer, en touchant les bords ou l'arrière de l'appareil. Ou encore le Yotaphone, un curieux téléphone à double face, dont l'utilité reste encore à démontrer.

Anthony Morel