BFM Business

Les pico-projecteurs bTendo passent sous la coupe de STMicroelectronics

BTendo est en pointe sur le secteur des pico-projecteurs, qui permettent d'afficher des images sur un mur.

BTendo est en pointe sur le secteur des pico-projecteurs, qui permettent d'afficher des images sur un mur. - -

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs vient de racheter bTendo, une start-up israélienne avec laquelle il travaille depuis deux ans.

STMicroelectronics et bTendo avait passé, il y a deux ans, un accord de développement conjoint. Le rapprochement entre les deux sociétés a franchi un cap supplémentaire lundi 6 août. Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs a en effet racheté la start-up israélienne afin de mettre la main sur une technologie en très fort développement: les pico-projecteurs.

Il s’agit de petits boîtiers rectangulaires capables de projeter des photos et des vidéos au mur et au plafond. Moins poussiéreux que le sempiternel rétroprojecteur, pour présenter un PowerPoint lors d'une réunion. Et idéal pour faire une partie de Playstation sur un drap blanc tendu dans le jardin.

Le laser pour améliorer la netteté de l'image

De plus en plus petits, ces pico-projecteurs s'installent désormais directement dans les téléphones portables. Samsung a sorti cette année un smartphone incorporant un pico-projecteur. A la manœuvre, des spécialistes comme Texas Instruments, mais il faut aujourd'hui compter avec STMicroelectronics.

Jusqu'ici, l'une des limites de ces appareils était la netteté de l'image. STMicro croit avoir trouvé la parade, avec une technologie laser qui permet d'avoir une image propre, sans focalisation, quelle que soit la distance entre l'appareil et l'écran.

L'enjeu, maintenant, est de convaincre la majorité des fabricants de téléphones portables et de tablettes d'intégrer ce miniboîtier dans leurs appareils. Il pourrait s'en vendre 58 millions d'ici à 2015.

Anthony Morel