BFM Business

Le français Ingenico prêt à racheter le britannique Worldpay

-

- - Ingenico

Selon "une source proche du dossier", le Français spécialiste des terminaux de paiements aurait fait une offre de rachat à WorldPay, son concurrent britannique que tente de séduire l'Allemand Wirecard.

Le fabricant français de terminaux de paiement Ingenico est intéressé par un rachat du britannique Worldpay, a indiqué ce vendredi 28 août une source proche du dossier à l'AFP, confirmant une information de la chaîne Sky News.

Selon cette dernière, Ingenico a soumis cette semaine une proposition de rachat de son concurrent, le valorisant à plus de 6 milliards de livres (8,2 milliards d'euros).

Une source proche du dossier a confirmé à l'AFP l'intérêt d'Ingenico, soulignant que Worldpay avait suscité plusieurs marques d'intérêt mais que son introduction en Bourse reste également une possibilité. Contacté par l'AFP, Worldpay n'a pas souhaité faire de commentaire.

Un bras de fer avec l'Allemand Wirecard

La société britannique appartient aux fonds Advent International et Bain Capital. Advent n'a pas non plus souhaité faire de commentaire, tandis que Bain n'avait pas réagi immédiatement à une sollicitation de l'agence.

Selon Sky News, Ingenico serait en concurrence pour un éventuel rachat de Worldpay avec l'allemand Wirecard et un consortium de fonds comprenant Blackstone, Hellman & Friedman et un fond souverain de Singapour.

Worldpay est une ancienne filiale de Royal Bank of Scotland (RBS) spécialisée dans les solutions de paiement. Basée à Londres, elle compte 4.500 employés dans onze pays à travers le monde.

De son côté, Ingenico a signé un accord avec Google en juin dernier. Ce partenariat vise à développer et sécuriser les paiements internationaux.

BFM Business avec AFP