BFM Business

Le 1er hôtel où des robots remplacent le personnel

Les robots passeront l'aspirateur dans les chambres. On ne sait pas s'ils feront les lits ou nettoieront les salles de bain.

Les robots passeront l'aspirateur dans les chambres. On ne sait pas s'ils feront les lits ou nettoieront les salles de bain. - Henn Na Hotel

Pour réduire ses frais, le Henn-Na Hotel va utiliser des androïdes pour effectuer 90% des tâches habituellement réalisées par des humains.

À Nagasaki, au Sud-ouest du Japon, le parc d’attractions Huis Ten Bosch va tenter une expérience inédite dans l’hôtellerie. Ce site touristique dédié aux Pays-Bas, d'où son nom, présentera en juillet un hôtel d’un nouveau genre.

Dans le Henn-Na Hotel (hôtel de l’étrange), il n’y aura pas d’humain, ou très peu, pour accueillir les clients, porter leurs valises ou leur servir une boisson d'accueil. Et pour cause, tous ces services seront réalisés par des machines. Et, plus exactement des robots à apparence humaine.

Le contact entre humains et androïdes démarrent dès l’arrivée. Un robot-serveur proposera une boisson en attendant qu'un robot-concierge leur tire le portrait.

Cette photo est un élément central du service, car elle servira de badge biométrique pour payer ses consommations ou pour ouvrir la porte de sa chambre.

Le top de la technologie pour faire des économie

Et en cas de problème, pas d'inquiétude. Les robots de cet établissement ont tous été programmés pour comprendre et parler les langues maternelles de la plupart de leurs clients. Ils seront même capables de prendre en compte leurs émotions en analysant le timbre de leur voix ou leur regard grâce à des capteurs audo-vidéo. Si un enfants pleure, ils viendront le rassurer et appeler ses parents.

Lors de la présentation du projet à la presse, Hideo Sawada, le président du parc d’attractions, a tenu a réfuté toutes les critiques. Non son hôtel ne sera pas un établissement réservé aux milliardaires passionnés de technologies. Le prix des chambres ira de 52 euros (7.000 yens) pour une chambre à 104 euros (14.000 yens) pour une suite.

Pour lui, il s’agit d’abord de faire de cet hôtel un modèle d’efficacité, et de fait, de rentabilité. Il a même l’ambition d'en faire l'établissement le plus productif de la planète.

Les énergies renouvelables pour réduire les frais

En remplaçant les employés par des robots, le dirigeant veut avant tout faire des économies. Le ménage des 72 chambres sera aussi effectué par des machines. Si elles peuvent aisément passer l’aspirateur, on ne sait pas encore comment elles feront les lits ou nettoieront les salles de bain. Hideo Sawada a juste précisé que 90% des tâches ménagères ne seront pas réalisées par des humains.

Mais l’enjeu est également écologique et toujours afin de rendre l’endroit le plus économique possible. L’hôtel veut réduire ses frais avec les énergies renouvelables. Avec la réduction du personnel, le Henn-Na Hotel devrait réaliser de très grosses économies. La direction les évalue à 70% par rapport à un hôtel traditionnel.

D’autant que les machines travailleront 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elles ne s’arrêteront que pour de la maintenance ou une révision. Rien ne saurait donc les détourner de leur tâche. Même notre ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, n’y avait pas songé.

Pascal Samama