BFM Business

HTC annonce un smartphone blockchain pour "réinventer Internet"

Le prix du smartphone n'a pas été dévoilé.

Le prix du smartphone n'a pas été dévoilé. - HTC

Le téléphone s'adresse en priorité aux personnes soucieuses de la confidentialité de leurs données. Son prix n'a pas encore dévoilé.

Il se présente comme le "premier smartphone optimisé pour la blockchain au monde". HTC a dévoilé aujourd'hui un téléphone d'un genre nouveau, révèle The Next Web. Baptisé Exodus, il se veut similaire aux autres smartphones Android. A la différence près qu'il sera conçu pour supporter les applications basées sur la blockchain.

Pour rappel, la blockchain est technologie de stockage et de transmission d'informations décentralisée, et donc dépourvue d'organe de contrôle. Elle est à la source d'un écosystème d'applications régies seulement par du code. Ces mêmes applications permettent de se passer d'intermédiaires. Dans le cadre d'un service de VTC, elles permettraient par exemple de payer directement le prestataire d'un service, sans verser de commission.

La blockchain rime également avec sécurité. Chacune des transactions ou opérations effectuées sur cette chaîne doivent en effet être validées par la majorité des acteurs d'un même réseau. L'Exodus entend fournir aux usagers soucieux de la protection de leur vie privée un contrôle de leur données, sans qu'ils aient à se fier aux grandes entreprises tech pour le stockage dans le cloud. 

Décentralisateur en chef

Le téléphone se prêtera également à l'échange de cryptomonnaies, ces monnaies numériques chiffrées dont le cours ne dépend d'aucune banque ni d'aucun gouvernement. Parmi les plus connues, le bitcoin ou encore l'ether. L'Exodus sera ainsi livré avec un porte-monnaie de monnaies virtuelles intégré.

Phil Chen, le créateur du casque de réalité virtuelle HTC Vive, sera chargé de superviser le projet. Et le nom de son nouveau poste prend le détour. Il sera nommé “decentralized chief officer”, l'équivalent de "décentralisateur en chef".

Lors de la conférence Consensus, qui se tenait du 14 au 16 mai à New York, Phil Chen a discuté de sa vision de l'Exodus. Un smartphone basé sur la blockchain pourrait selon lui inspirer une nouvelle vague de systèmes décentralisés et contribuer à leur popularisation, de la même manière que l'accessibilité des ordinateurs a ouvert la voie à Internet. 

Phil Chen s'est en revanche gardé de donner des détails sur le prix d'un tel appareil. Le Finney, autre smartphone blockchain lancé il y a quelques semaines par l'entreprise israélienne Sirin Labs, vaut, lui, l'équivalent de 950 euros.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech