BFM Business

Google dépose un brevet pour un bracelet anti-cancer

Dernière innovation du X Lab de Google: un bracelet anti-cancer. Le groupe californien a déposé un brevet pour un objet qui cible et détruit les cellules cancéreuses.

La nouvelle obsession de Google: notre santé... Utiliser les avancées de la technologie pour faire reculer la mort, rien que ça...

Dernière illustration en date, un brevet étonnant déposé par le groupe, pour un bracelet qui serait capable de cibler et de détruire les cellules cancéreuses avec des radiofréquences, un champ magnétique ou encore des ultrasons.

Dans un premier temps, elles seraient repérées grâce à une pilule à avaler contenant des nano-particules spécialement créées pour se fixer et "marquer" les cellules malades. Un projet à long terme dont on ne sait pas s'il verra le jour, mais qui donne une idée du genre de choses sur lesquelles travaille Google.

Décortiquer le génome humain

Dans son X Lab, le mystérieux laboratoire de la Silicon Valley qui est à l'origine de la Google Car et des Google Glass, le groupe planche sur de nombreux projets futuristes liés à la santé. Par exemple, des lentilles de contact intelligentes pour les diabétiques, capables d'analyser en temps réel le taux de glycémie du patient à travers ses larmes.

Google veut aussi décortiquer le génome humain, pour y détecter le plus en amont possible l'apparition de maladies graves. A terme, l'enjeu est de mettre au point une forme de médecine beaucoup plus préventive.

Un haut responsable du groupe l'affirmait il y a quelques jours: au rythme actuel des avancées technologiques, il sera tout à fait possible pour un être humain de vivre jusqu'à 500 ans.

Anthony Morel