BFM Business

French Touch Conference: six start-up vont "pitcher" vers New York

-

- - OpenSkies

Pour l’édition 2016 de la French Touch Conference, six start-up ont été sélectionnées pour présenter leur projet à des investisseurs dans le vol OpenSkies qui les emmènera à New York ce lundi 20 juin.

"Cette année, ce ne sera pas une French Touch Conference comme les autres", affirme Gaël Duval, organisateur de la conférence qui se tiendra à New York la semaine prochaine. Et en effet, un événement inédit lancera cette édition 2016. Il s’agit de Pitch in the Plane, qui propose à six start-up françaises (Samocat, Adok, Damae Medical, Blockchainiz, Skylights et Photonomic) de présenter leur projet en sept minutes devant un jury d’investisseurs, d’entrepreneurs et d’experts. Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique sera également présente. Pour cette opération, OpenSkies (filiale de British Airways) a mis les bouchées doubles en privatisant une partie d’un Boeing 757.

"Il fallait innover, mais surtout être efficace en mettant à profit les heures de vol d’un Paris-New York", nous a expliqué Gaël Duval. "Il n’y a pas de meilleurs endroits pour pitcher que l’avion. Le Pitch in the Plane n’est pas un concours ordinaire ; le format va permettre un vrai échange entre les jurés et les participants. Et ce que je veux montrer c’est que pour lever des fonds, il suffit d’une rencontre. Les choses sont souvent plus faciles qu’on le pense." Le gagnant bénéficiera à la fois d’une aide opérationnelle et financière. Il bénéficiera aussi d’une année de voyages gratuite entre Paris et New York sur les vols OpenSkies.

Bientôt à Shanghai et à San Francisco

Pour cette nouvelle édition, la French Touch Conference s’ouvre aux grandes entreprises. "Il faut mettre ces David et Goliath face à face, ils ont besoin les des autres. Il est plus que jamais important de favoriser les interactions entre jeunes entreprises françaises innovantes, et les entreprises leader dans leurs domaines et les institutions phare". Et pour montrer jusqu’où peuvent conduire ces relations, Luc Delambre (Devialet) viendra expliquer la genèse du partenariat avec Apple.

Lancée pour lutter contre le french bashing et pour promouvoir "l’entrepreneuriat à la française", La French Touch Conference est devenue en trois ans un rendez-vous incontournable pour les jeunes pousses qui veulent se lancer outre Atlantique. Organisée en partenariat avec Axa, qui accueille l’évènement dans ses locaux new-yorkais, cette opération attire les grands investisseurs américains. Lors de la première édition, plus de 7 millions d’euros avaient été levés.

Ces conférences ne se limiteront plus à New York. En octobre prochain, l’événement se tiendra à Shanghai et en janvier 2017, il se tiendra à San Francisco.

Pascal Samama