BFM Business

France Télécom va-t-il racheter une partie d'Alcatel-Lucent?

Alcatel-Lucent  a déroulé 500 000 km de fils marins depuis le début de son activité de câble

Alcatel-Lucent a déroulé 500 000 km de fils marins depuis le début de son activité de câble - -

L’opérateur serait en embuscade pour s’approprier l’activité de câbles sous-marins de l’équipementier télécoms. Un secteur stratégique pour Alcatel.

France Télécom va-t-il racheter une partie des activités d'Alcatel ? Selon le journal Les Echos de ce jeudi 20 décembre, le gouvernement français serait à la manœuvre pour sécuriser une partie de l'activité câbles sous-marins d'Alcatel.

Une activité cruciale qui représente la pose et la maintenance de câbles sous-marins en fibre optique, soit la colonne vertébrale du web mondial. Ces câbles sont fabriqués dans une usine à Calais. Il s’agit de longs fils de l'épaisseur d'un cheveu qu'on va protéger, étanchéiser, avant d'aller les déposer au fond de l'océan.

Ce sont eux qui relient les différents continents à internet. Les navires câbliers d'Alcatel ont déroulé 500 000 kilomètres de câble depuis leurs débuts.

C'est cette flotte qui pourrait intéresser France Télécom, qui dispose d'activités très complémentaires.

Une acquisition qui aurait du sens

Comme le rappelle un proche du dossier, France Télécom a déjà lui-même une activité sous-marine assez développée, avec cinq navires câbliers et une filiale entière dédiée, FT Marine.

Sous-entendu : une telle opération aurait beaucoup de sens. D'autant que les deux groupes travaillent depuis des années sur de grands projets en commun, comme le câble ACE, une gigantesque fibre qui, à terme, doit relier la France à l'Afrique du Sud.

Aucun des deux groupes ne commente, mais une source bien informée nous confirme qu'une réunion doit avoir lieu aujourd'hui à Bercy en présence de représentants de France Télécom et d'Alcatel.

Anthony Morel