BFM Business

Facebook répond par l'attaque à Yahoo

Accusé par Yahoo d'avoir violé plusieurs de ses brevets, le réseau réplique à son tour par un dépot de plainte. ( Photo : DR)

Accusé par Yahoo d'avoir violé plusieurs de ses brevets, le réseau réplique à son tour par un dépot de plainte. ( Photo : DR) - -

Le réseau social porte plainte à son tour contre le portail internet. Le motif est le même : violation de brevets. Des millions de dollars sont en jeux.

Facebook avait promis de répondre vigoureusement aux attaques de Yahoo, qui l’accuse de violation de brevets. C'est chose faite. Le réseau social vient de déposer plainte contre le portail internet pour des motifs identiques : lui aussi estime que Yahoo viole droit à la propriété intellectuelle en utilisant 10 de ses brevets sans son accord.

Facebook demande à la justice de rejeter la plainte déjà déposée par Yahoo, ainsi que le versement de dommages et intérêts ainsi que le remboursement des frais de justice.

Les querelles autours des brevets sont légions

Selon les experts, cette contre-attaque de Facebook est de bonne guerre, histoire de mettre la pression et de montrer sa combativité.

Les guerres de brevets sont relativement classiques dans la Silicon Valley. Des avocats en ont même fait leur spécialité, car il est toujours compliqué de définir un brevet. Facebook vient en plus de se renforcer en la matière en achetant des brevets à IBM.

Quoi qu’il en soit, le réseau social ne peut pas se payer le luxe de faire durer trop longtemps cette procédure. Facebook reconnaît lui-même que cela représente un risque pour son introduction en bourse. Un accord à l'amiable entre les 2 groupes semble du coup être l’issue la plus plausible.

Emmanuel Duteil et BFMbusiness.com