BFM Business

Facebook: le nombre d'actions disponibles va être multiplié par quatre

Les investisseurs historiques, comme Mark Zuckerberg, vont pouvoir dès ce jour vendre leurs actions.

Les investisseurs historiques, comme Mark Zuckerberg, vont pouvoir dès ce jour vendre leurs actions. - -

Ce mercredi 15 août, la période de blocage sur les ventes des titres détenus par les actionnaires historiques de Facebook va être levée. Des actions supplémentaires vont donc arriver sur le marché et le titre du réseau social pourrait se retrouver sous pression.

Ce mercredi, la période de lock up se termine pour Facebook. Au moment de l’introduction en Bourse du réseau social, les actionnaires historiques s’étaient engagés à ne pas céder leurs titres pendant une certaine durée pour éviter un afflux sur le marché. Cette période s’achève alors que l'action Facebook a perdu plus de 40% de sa valeur.

Les actionnaires historiques comme Goldman Sachs, Microsoft ou Mark Zuckerberg vont donc pouvoir vendre leurs titres. Bien entendu, le processus va se dérouler en plusieurs étapes. Mais, en dernier lieu, le nombre d’actions pouvant être vendues sur le marché sera multiplié par quatre.

Ainsi, un mouvement massif de vente est envisageable. Il pourrait venir confirmer les doutes sur l'avenir de l'entreprise et faire à nouveau baisser le cours du titre. Le contexte est déjà compliqué pour le réseau social. A la fin du mois de juillet, quatre dirigeants importants ont annoncé qu’ils quittaient l'entreprise.

Le réseau social est perçu comme vulnérable

Mais surtout, depuis son arrivée en Bourse, l’entreprise est perçue comme une société vulnérable. Sa capacité à monétiser son audience sur mobile pose beaucoup de questions.

En ce moment, la direction de Facebook tente de rassurer les investisseurs. A la fin de la semaine dernière, son directeur financier est notamment venu les rencontrer à New York.

Emmanuel Duteil et BFMbusiness.com