BFM Business

Elon Musk se donne 10 ans pour rattraper la capitalisation d’Apple

Tesla a produit 35.000 voitures sur l'année mais n’en a livré que 31.655, dont 9.834 berlines de luxe Model S sur le trimestre écoulé.

Tesla a produit 35.000 voitures sur l'année mais n’en a livré que 31.655, dont 9.834 berlines de luxe Model S sur le trimestre écoulé. - Max Whittaker (Getty Images/AFP)

Malgré des résultats décevants au dernier trimestre 2014, le patron de Tesla Motors reste optimiste. Il estime qu’en 2025, sa capitalisation boursière sera équivalente à celle d'Apple.

Quoi qu’il se passe dans son groupe, Elon Musk a toujours une pensée pour Apple. Si Tesla Motors n'a pas atteint ses objectifs au 4e trimestre, le patron reste convaincu qu’à moyen terme, il rattrapera celui qu’il voit comme son éventuel futur concurrent.

Au cours des trois derniers mois de l’année, les ventes et le bénéfice du constructeur automobile ont déçu les analystes. Pour les rassurer, son directeur général a affirmé qu’au vu de la trajectoire de croissance du groupe, la capitalisation boursière atteindra 700 milliards de dollars d'ici à 2025. Le chiffre n’a pas été pris au hasard. C’est, à quelques dollars près, celui d'Apple.

L'activité a souffert, notamment en Chine

Continuons la comparaison. Alors que la Chine a remis en selle le groupe de Cupertino face au duo Samsung/Google, les ventes de Tesla n’ont pas vraiment fait d’étincelle. Comme Reuters le note, "l’activité a souffert sur le trimestre écoulé de problèmes de production et de livraison, notamment en Chine".

Tesla a dit avoir étendu son réseau de concessionnaires et avoir développé un nouveau crossover baptisé Model X, ce qui a accru ses dépenses d'exploitation au quatrième trimestre à 336,5 millions de dollars (297,3 millions d'euros) contre 169,9 millions un an plus tôt.

Sur l'année, les charges d'exploitation ont atteint 1,07 milliard de dollars et devraient encore augmenter de 45 à 50% en 2015.

Le flux de trésorerie disponible est passé à 1,91 milliard de dollars à la fin du trimestre sous revue contre 2,37 milliards à la fin du troisième trimestre, conséquence d'une sortie d'argent de 455,1 millions. La consommation de trésorerie l'an prochain devrait être inférieure à 1 milliard de dollars, selon le directeur financier Deepak Ahuja.

Sur 35.000 voitures produites, 31.655 ont été vendues

Elon Musk a dit mercredi soir aux analystes que Tesla renouerait avec un cash flow positif à la fin 2015, mais qu'il ne voyait pas pour l'instant le besoin de lever de nouveaux fonds. Il est même "très optimiste" pour l'avenir du groupe qui pourrait dégager cette année un chiffre d'affaires de six milliards de dollars contre 3,2 milliards en 2014.

La prévision de capitalisation boursière suppose que le C.A. augmente de 50% chaque année avec un PER (Price Earning Ratio) de 20. La capitalisation actuelle de Tesla, au cours de clôture de mercredi de 212,80 dollars, atteint 26,68 milliards de dollars. Tesla a sinon publié une perte trimestrielle de 107,6 millions de dollars, soit 86 cents par action, contre 16,3 millions (13 cents par action) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé à 956,7 millions de dollars après 615,2 millions enregistrés sur la même période en 2013.

Le groupe californien a produit 35.000 voitures sur l'année mais n’en a livré que 31.655, dont 9.834 berlines de luxe Model S sur le trimestre écoulé, un chiffre en deçà de l'objectif de 13.000 véhicules fixés par Elon Musk. Tesla a dit prévoir pour 2015 un volume de 55.000 voitures à écouler, soit une hausse d'environ 74%.

Pascal Samama avec Reuters