BFM Business

Delta Air Lines passe à la reconnaissance faciale des passagers en décembre

À l'aéroport d'Atlanta, les passagers de Delta Airlines n'auront plus besoin de billet pour embarquer.

À l'aéroport d'Atlanta, les passagers de Delta Airlines n'auront plus besoin de billet pour embarquer. - Delta

Dans quelques mois, les passagers des vols de la compagnie aérienne n'auront plus besoin de présenter leur billet pour embarquer, Delta les identifiera grâce à la reconnaissance faciale.

En décembre, les passagers au départ de l'aéroport d'Atlanta aux États-Unis n'auront plus besoin de billets pour voyager sur Delta Air Lines. À partir de décembre 2018, la compagnie aérienne américaine fera embarquer ses voyageurs à travers un terminal entièrement biométrique, a-t-elle annoncé par communiqué.

Dans l'aéroport d'Atlanta Hartsfield - Jackson, les passagers n'auront plus qu'à montrer leur visage pour progresser du check-in à l'embarquement, que ce soit aux bornes de libre-service, à l'enregistrement des bagages ou aux points de contrôle de sécurité.

Le passeport toujours nécessaire

Préalablement à la première utilisation de ce service de reconnaissance faciale, les passagers devront saisir toutes les informations relatives à leur passeport dans l'application Delta, puis prendre une photo d'eux à l'aéroport qui servira de référence. En revanche, il leur faudra toujours emporter de passeport.

La Compagnie aérienne promet que cette méthode va faire économiser 9 minutes de temps total à ses clients, au minimum. Elle va également mettre à disposition sa technologie à ses compagnies partenaires avec qui ses passagers pourraient voyager: Air France, KLM, Aeromexico et Virgin Atlantic.

"Ce service est totalement volontaire. Ceux qui ne veulent pas l'utiliser pourront continuer à embarquer normalement avec leur ticket", précise enfin Delta.

N.G.