BFM Business

Dailymotion: un partenariat en vue pour grandir aux Etats-Unis

Le rachar de Dailymotion par Yahoo! avait échoué au printemps dernier.

Le rachar de Dailymotion par Yahoo! avait échoué au printemps dernier. - -

Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a indiqué ce mercredi 11 décembre, que sa filiale Dailymotion allait probablement signer un accord avec un partenaire pour se développer sur le marché américain dans les prochaines semaines. Il n'a toutefois pas donné son nom.

Un nouvel épisode du feuilleton Dailymotion semble bel et bien en marche. A l'occasion de la conférence LeWeb, Stéphane Richard, PDG d'Orange, qui détient le site de partage de vidéos, a indiqué que son groupe pourrait annoncer un accord "dans les prochaines semaines" avec un partenaire pour développer Dailymotion sur le marché américain.

S'il n'a pas divulgué le nom de ce partenaire potentiel, le patron de l'opérateur historique a assuré qu'il s'agissait "d'un acteur majeur de l'économie numérique".

Stéphane Richard n'a pas non plus indiqué si ce partenariat incluait des liens capitalistiques. 

Il a par ailleurs déclaré que des discussions étaient en cours pour trouver un partenaire "régional" à Dailymotion sur le marché asiatique.

Selon Le Monde du 6 décembre dernier, "Orange s’est remis à la recherche de partenaires, soit pour du développement industriel, soit pour participer au capital. L’idée, c’est que l’opérateur reste de toute façon majoritaire au capital de la société".

Le quotidien évoquait "plusieurs pistes" notamment "celle d'un grand groupe américain connu en France".

"Notre objectif n'a jamais été de vendre Dailymotion"

Au printemps dernier, Dailymotion avait souhaité vendre sa filiale au géant américain Yahoo! avant qu'Arnaud Montebourg ne pose son veto. Le ministre du Redressement productif avait refusé que le géant américain dépasse les 50% dans le capital, or l'entreprise dirigée par Marissa Mayer souhaitait monter à 75%.

"Notre objectif n'a jamais été de vendre Dailymotion ou de faire de l'argent avec Dailymotion, mais de trouver des partenaires stratégiques pour l'aider à grandir", a souligné ce mercredi Stéphane Richard.

J.M.