BFM Business

Dailymotion: pourquoi un rachat par Yahoo est plausible

Orange a rappelé récemment qu'il n'avait pas vocation à garder la totalité de Dailymotion.

Orange a rappelé récemment qu'il n'avait pas vocation à garder la totalité de Dailymotion. - -

L’information selon laquelle Yahoo serait acquéreur de parts dans Dailymotion n’a pas été confirmée ce 20 mars. Mais elle correspondrait à la volonté d’Orange de se désengager des contenus et de préférer les partenariats.

Dailymotion va-t-il passer sous pavillon américain ? Selon le Wall Street Journal de ce 20 mars, Yahoo voudrait acquérir 75% du site de partage de vidéos, propriété d'Orange. Une opération qui valoriserait la plateforme française à plus de 230 millions d'euros. Cette vente serait dans la droite ligne de la stratégie d'Orange.

C'était l'une des ruptures établies par Stéphane Richard lorsqu'il est arrivé chez Orange : remettre à plat la stratégie de contenus et se concentrer sur les réseaux. Le patron de France Telecom voit les films, la musique, le sport, comme un "carburant", qui va donner envie aux internautes de se connecter.

Orange veut des partenaires dans ses contenus

Il faut donc être présent, mais laisser faire les professionnels. Le mot clé, c'est partenariat. Ne plus produire des contenus ou acheter des droits, mais prendre des participations minoritaires dans des entreprises dont c'est le métier. Deezer par exemple, pour la musique. Orange a pris 11% de la plateforme française d’écoute en streaming. Puis 34% de Skyrock et 49% du site de vidéos Dailymotion, avant de monter à 100% en janvier.

Mais cette acquisition est une anomalie. Le groupe le confirme ce matin : il n'a pas vocation à garder la totalité du site. Officiellement, Orange ne commente pas l'information du Wall Street Journal. Mais Stéphane Richard rappelait récemment que son groupe cherchait un partenaire, et que cela aurait beaucoup de sens de le trouver aux Etats-Unis. La piste Yahoo semble donc très plausible.

Anthony Morel