BFM Business

Comment un couple a profité des largesses d'Amazon pour lui voler 1,2 million de dollars de produits

Des tablettes, des caméras ou encore des consoles de jeux. Voilà les produits que ce couple américain aurait extorqués à Amazon.

Des tablettes, des caméras ou encore des consoles de jeux. Voilà les produits que ce couple américain aurait extorqués à Amazon. - Amazon

Un couple d'Américains commandait des produits sur Amazon et les déclarait perdus ou défaillants ce qui poussait le site à les leur renvoyer à nouveau. Des produits qu'ils revendaient ensuite.

De la limite d'être trop accommodant avec ses clients. Amazon s'est fait escroqué par un couple d'Américains de l'Indiana qui ont exploité une faille dans le système de service après-vente du e-commerçant. Au total, ce sont 1,2 million de dollars de produits qu'Erin et Leah Finan ont dérobé à Amazon comme l'indique ce jugement de la Cour de l'Etat de l'Indiana. Il s'agit principalement de produits électroniques: caméras GoPro, consoles XBox One de Microsoft, montres connectées Samsung, tablettes Surface de Microsoft...

Comment s'y prenaient-ils? Très simplement. Ils commandaient les produits sur Amazon, les recevaient mais les déclaraient perdus ou endommagés. Ils demandaient donc au site de leur envoyer un nouveau, profitant de la bienveillance du service client. Amazon permet, dans certaines circonstances, de recevoir sans frais un nouvel article avant même de renvoyer l'article défectueux. Amazon surveille bien entendu les comptes des clients qui multiplient ce type de réclamations. Mais ce couple d'Américains avait créé des centaines de comptes avec de fausses identités.

Ils risquent de 10 à 20 ans de prison

Une fois en possession des produits, les Finan avaient un complice à qui ils revendaient les produits bradés. Celui-ci se chargeait ensuite de les expédier à New York où ils étaient revendus dans des boutiques auprès du grand public. 1,2 million de dollars de produits ont été envoyé au couple, lui permettant de gagner 725.000 dollars. C'est le service d'inspection de la Poste américaine ainsi que la police de l'Indiana qui a démantelé cette discrète filière. 

Selon le procureur en charge de l'affaire, les prévenus risquent une peine de 10 à 20 ans de prison ainsi qu'une amende comprise entre 250.000 et 500.000 dollars. Le couple a renoncé à son droit de faire appel, obtenant en échange la garantie d'écoper de moins de sept années de prison. En revanche, ils devront rembourser la somme exacte du montant de la fraude, soit très exactement 1.218.504 dollars.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco