BFM Business

Comment un boulon connecté peut-il améliorer la sécurité des chemins de fer ?

-

- - -

Avec plus de 54 000 km de chemins fer, dont 30 000 km de lignes en service, la maintenance des rails est devenue l’une des principales préoccupations de la SNCF. Afin de favoriser la sécurité des trains, Vaperail a inventé Eatork, un boulon connecté qui permet de transmettre des données de serrage en temps réel.

Plus de connectivité pour plus de sécurité

Le boulon est la pièce principale qui relie deux rails. Son rôle est primordial pour la création des nouvelles lignes de chemin de fer. En revanche, le boulon est aussi la première cause de mauvais alignements des rails et peut entrainer des aléas dans les trajets ferroviaires. Le boulon connecté Eatwork est composé d’un capteur qui mesure la force de serrage. Cette mesure est réalisée grâce à une puce électronique qui transmet les informations en temps réel. Ces données permettent d’anticiper les futurs travaux de maintenance et d’améliorer la sécurité.

Un réseau de 100 000 boulons

La puce électronique placée dans le boulon sert à capter les données et à les envoyer vers un serveur. Ces données sont alors analysées. Via une application, vous pouvez définir certaines caractéristiques tel que le seuil d’alerte. Ce seuil permet d’être averti lorsqu’un boulon n’est plus assez serré. L’équipe de maintenance est alors prévenue et peut agir rapidement pour corriger le problème. Par exemple, pour sécuriser le réseaux ferroviaire français, 100 000 boulons connectés seront nécessaires.

R.M.