BFM Business

Comment Elon Musk a conquis l'espace avec sa fusée et ses projets

VIDÉO. Le milliardaire visionnaire a multiplié en 2017 les succès avec sa société Space X et les projets dans l'espace, dont un plan de colonisation de Mars. Il a eu moins de réussite avec Tesla. Son modèle 3 de voiture électrique grand public, peine à être produit en nombre.

Elon Musk a fini l'année 2017 en beauté grâce à SpaceX. Sa société a lancé avec succès dix nouveaux satellites de communication de la société Iridium avec la fusée (réutilisable) Falcon 9, soit le quatrième lancement sur huit prévus par SpaceX pour le compte de cette entreprise. Avec ses succès, il est aussi en train de réussir le pari osé de la récupération de son lanceur spatial. 

Ce succès est venu s'ajouter à d'autres puisque, rien que sur le seul mois d'octobre 2017, le lanceur Falcon 9 a réussi trois lancements en attendant la mise au point de la nouvelle fusée de grande capacité, "Falcon Heavy", dont le premier vol est prévu au plus tôt en janvier 2018.

Un plan détaillé pour la conquête de Mars

Toujours dans le domaine spatial, en 2017, Elon Musk a, dans un article de 16 pages publié dans la revue New Space, dévoilé son calendrier et les conditions à remplir, selon lui, pour réussir la colonisation par l'homme de la planète Mars.

Quant au projet plus terrestre de la société Hyperloop One, visant à développer un turbotrain ultra-rapide, un nouveau pas en avant a été franchi. Lors d'un concours organisé durant l'été 2017 par Elon Musk sur le site californien de SpaceX, une équipe d'ingénieurs munichois a réalisé un record de vitesse à 324 Km/h avec un modèle réduit d'Hyperloop. Le précédent record de vitesse avait atteint 310 Km/h.

Tesla a creusé ses pertes en 2017

Après avoir révolutionné les voitures électriques, Tesla s'est attaqué au marché du semi-remorque. Son poids-lourd aux lignes futuristes aura une autonomie de 800 km. La firme d'Elon Musk a aussi présenté un prototype de voiture de sport ultra-rapide (et très chère) de type Roadster, très prisée des stars d'Hollywood. Elle devrait être disponible à partir de 2020 avec une autonomie de 1000 km.

En revanche, Tesla a été moins heureux avec son Model 3, berline avec laquelle il veut conquérir le grand public. En octobre 2017, Tesla a révélé n'avoir produit entre juillet et septembre que 260 exemplaires, contre un objectif initial de 1.500 unités. Résultat: la firme américaine a enregistré une perte trimestrielle, de l'ordre de 620 millions de dollars (530 millions d'euros), sa huitième perte annuelle depuis son entrée en Bourse le 29 juin 2010.

Frédéric Bergé