BFM Business

Cette offre qui fait de Tinder l'application la plus rentable aux USA

La nouvelle offre 'gold' est vendue 4,99 dollars

La nouvelle offre 'gold' est vendue 4,99 dollars - Tinder

Lancée le 29 août, la nouvelle application Tinder Gold permet de savoir qui a aimé votre profil.

L'amour n'a pas de prix, ou alors celui de l'application de rencontres Tinder. Elle a pour la première fois rapporté plus que toute autre application y compris Netflix, Pandora ou des jeux très populaires dans l'Apple Store. Tinder a très vite grimpé en tête au classement des applications les plus rentables publié par la société App Annie vendredi 1er septembre après avoir offert de l'or à ses utilisateurs qui cherchent une rencontre ou plus si affinité.

Tinder a lancé le 29 août une nouvelle offre "gold" qui offre de nouvelles possibilités et notamment de voir qui a aimé votre profil. Un atout décisif dans la chasse à l'âme soeur. "Tinder Gold, c'est un peu votre concierge personnel du Swipe à droite: disponible 24h/24 et 7j/7. Asseyez-vous confortablement, détendez-vous, sirotez votre cocktail et parcourez les profils à votre convenance", écrit la compagnie dans un blog.

50 millions de clients

En clair, on pourra notamment savoir qui vous a "liké", les "liker" en retour et ensuite choisir dans une grille les profils que l'on préfère, en espérant gagner du temps, dans ce qui peut parfois être un processus laborieux et blessant pour l'égo. Le coût du confort supplémentaire est de 4,99 dollars aux Etats-Unis qui viendra s'ajouter à l'abonnement Tinder Plus. Tinder Gold devrait être disponible sur Androïd dans un mois environ.

Tinder, qui appartient à Match Group la filiale de IAC/InterActiveCorp, affirme avoir 50 millions de clients et la valeur de la marque est estimée à plusieurs milliards de dollars. Tinder, qui a commencé il y a 5 ans, a immédiatement connu le succès notamment grâce à la facilité avec laquelle elle permet de sélectionner les profils que l'on aime (glisser à droite) ou que l'on n'aime pas (glisser à gauche).

J. H. avec AFP