BFM Business

Cette application Harry Potter va-t-elle refaire le coup du phénomène Pokémon Go?

-

- - Pexels - Niantic- BFM Business

Un an et demi après le colossal (et éphémère) succès du jeu Pokémon Go, le développeur Niantic vient d'annoncer qu'il préparait une application utilisant la même technologie, mais dans l'univers d'Harry Potter.

Chercher des objets magiques (ou les fameux horcrux) dans les rues de votre ville, combattre des sorciers à coup de baguette magique dans votre salon, voilà à quoi pourrait ressembler Harry Potter: Wizards Unite, l'application que vient de révéler le studio Niantic en partenariat avec Warner Bros. 

Et si ce nom Niantic ne vous parle pas, vous avez certainement entendu parler d'une de leurs créations: Pokémon Go. Le jeu en réalité augmentée dans lequel on devait attraper des Pokémon dans un environnement réel a été le carton de l'été 2016. Phénomène de société mondial, le jeu réunira au plus fort de sa popularité près de 100 millions d'utilisateurs mensuels. Une folie bien vite retombée puisque le nombre d'utilisateurs aurait fondu des deux tiers à la fin de l'année 2016 selon la firme spécialisée Apptopia. Des chiffres démentis par Niantic qui annonçait en avril 2017 sans trop convaincre que 65 millions de joueurs s'y connectaient encore tous les mois. Depuis, plus aucune nouvelle de Niantic.

L'immortelle licence Harry Potter

Jusqu'à cette annonce concernant Harry Potter qui risque de faire du bruit. Bien qu'aucune image du jeu n'ait pour l'heure été montrée, l'application serait basée sur le même principe que celui de Pokémon Go comme l'explique Niantic dans son communiqué. "Harry Potter: Wizards Unite utilise une technologie de réalité augmentée à la pointe de la technologie pour révéler la magie qui nous entoure. Explorez les quartiers et les villes du monde réel pour découvrir des artefacts mystérieux, apprendre à lancer des sorts, et rencontrer des bêtes légendaires et des personnages emblématiques en cours de route!"

Bref, un Pokémon Go à la sauce Harry Potter, projet qui sur le papier a un gros potentiel. D'une part parce que les applications basées sur la réalité augmentée ont de plus en plus la cote et que les nouveaux smartphones (les iPhone 8 et X notamment) ont amélioré leurs capacités en la matière pour proposer des expériences encore meilleures. 

Mais c'est surtout la licence Harry Potter qui recèle un grand potentiel, associée à cette technologie. Après des années sans nouvelles aventures tant cinématographiques que littéraires, la sortie d'"Harry Potter et l'enfant maudit", suite de la saga sous forme de pièce de théâtre publiée en 2016 a pulvérisé tous les records de ventes de livres en s'écoulant à plusieurs millions d'exemplaires (plus d'un million en France et près de 5 millions aux États-Unis). Plusieurs fois adaptée en jeu vidéo sur console, la saga Harry Potter est avec 40 millions d'exemplaires la franchise tirée d'un film qui a connu le plus grand succès. Un succès qui se reproduira sur smartphone? Réponse courant 2018.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco