BFM Business

Ces ampoules font bien plus que vous éclairer

On voit fleurir des lampes en tout genre qui ne se contentent plus de vous donner de la lumière.

On voit fleurir des lampes en tout genre qui ne se contentent plus de vous donner de la lumière. - Scott Olson-Getty Images North America-AFP

Elles détectent la fumée, font de la musique ou vous permettent d'accéder à internet. Ces ampoules intelligentes se multiplient au rayon électricité. Souvent utiles, parfois futiles, elles sont aussi plus chères...

L'ampoule électrique qui ne fait que vous éclairer est-elle appelée à disparaître? Au rayon électricité des magasins ou sur les sites internet, on voit de plus en plus de lampes "connectées" qui vous promettent monts et merveilles.

Certaines diffusent de la musique. D'autres ont une fonction de détecteur de fumée ou vous connectent à Internet. Ces ampoules "hybrides" sont des objets connectés parmi les plus faciles à installer dans une maison. Se vissant sur la douille d'un luminaire existant, elles pourraient devenir les plus populaires de cette catégorie émergente de produits technologiques.

L'accélérateur de cette évolution a pour vecteur la technologie LED. Plus économe et à la durée de vie plus longue, elle introduit "l'intelligence", via des composants intégrés, au coeur de l'ampoule, devenue électronique et plus seulement électrique.

Les ondes lumineuses communiquent avec les smartphones

Avec le LED, la lumière peut même aider à se connecter à Internet en utilisant les ondes lumineuses à la place des fréquences radio, grâce à la technologie Li-Fi.

Carrefour s'apprête ainsi à tester un éclairage LED "communicant" dans un de ses magasins de Lille. Cette technologie permettra de géolocaliser les clients dans les rayons et de leur envoyer des promotions sur leur smartphone ayant téléchargé l'application de l'enseigne.

Les entreprises ne sont pas les seules concernées. Les particuliers et leur logement sont même la priorité pour les promoteurs de cette révolution de l'éclairage "intelligent" et "communiquant". Les géants du secteur (General Electric, Philips, Osram) ont commencé à attaquer le grand public avec des ampoules connectées. On peut les allumer à distance ou programmer à partir d'un smartphone. C'est le gros du marché.

Mais, ces industriels sont aussi concurrencés par des acteurs issus de l'électronique, des start-up innovantes, ou des géants de l'Internet. C'est tout l'enjeu du marché des objets connectés que Google ou Apple veulent aussi contrôler via leur écosystème d'applications mobiles.

General Electric s'est allié avec Apple

Parmi les start-up, la jeune société française Awox, s'est spécialisée dans les ampoules hybrides connectées, à vocation domestique. Sa dernière-née incorpore un détecteur de fumée, alertant par un signal sonore, couplé à voyant clignotant..

Sony vient de se lancer avec sa première ampoule-enceinte musicale. Son Light Bulb Speaker est doté d'un haut-parleur. Connecté à un smartphone, qui joue le rôle de télécommande via la technologie sans fil Bluetooth, l'utilisateur agit sur l'ampoule pour régler le niveau sonore ou l'intensité lumineuse.

La branche éclairage de General Electric, plus que centenaire, prend aussi ce virage technologique. En s'alliant, il y a quelques semaines, avec Apple et son Home Kit, elle développera des ampoules LED qu'on pourra par exemple commander à la voix grâce à l'assistant vocal Siri du géant californien.

Des prix élevés liés aux éclairages à base d'ampoule LED

La dernière innovation en date est l'ampoule LED qui fournit un réseau wi-fi en amplifiant le signal de votre box Internet. Depuis le plafond, elle irrigue en ondes sans fil, les pièces isolées de votre logement. Cette fonction est active même lorsqu'elle est éteinte, selon son concepteur chinois, la société Sengled. 

Le principal obstacle à l'achat des nouveaux éclairages reste toutefois le prix de base. Il atteint vite quelques dizaines d'euros et frôle ou dépasse les 100 euros pour certains modèles.

Pour se décider, le consommateur devra se livrer à un petit calcul lui permettant de mesurer le retour sur investissement propre à ces ampoules LED qui promettent durée de vie exceptionnelle et source d'économies sur la facture d'électricité.

Frédéric Bergé