BFM Business

Ce graphique inquiétant pour l'avenir de Twitter

Entre juillet 2014 et janvier 2016, le nombre de tweets publiés par jour est passé de 661 millions à 303 millions.

Entre juillet 2014 et janvier 2016, le nombre de tweets publiés par jour est passé de 661 millions à 303 millions. - JONATHAN ALCORN / AFP

Business Insider publie dans un graphique les données recueillies depuis juillet 2013 par un développeur d’applications. Selon ces chiffres, le nombre de tweets aurait chuté de plus de 45% depuis l'été 2014.

Twitter vit-il les heures les plus inquiétantes de son histoire? On peut y croire. Dépassés par des réseaux comme Facebook, WhatsApp ou encore Instagram, cinq membres de l’équipe dirigeante ont décidé de jeter l’éponge il y a quelques jours.

En parallèle, des données récoltées par un développeur d’applications et publiées par Business Insider viennent jeter de nouveaux doutes sur l’avenir du site de micro blogging.

Cet observateur qui veut rester anonyme a scruté les données issues de l’API Twitter depuis juillet 2013. À cette date, environ 500.000 tweets étaient publiés chaque jour. Ce chiffre a progressé jusqu’à l’été 2014 en atteignant 661 millions de messages. C’est après que les choses se gâtent. En janvier 2016, ce développeur affirme que le rythme des publications a chuté d’environ 45% pour descendre à une moyenne de 303 millions de tweets quotidiens.

-
- © Business Insider

Pour Twitter, le coup est rude. Un porte-parole du réseau social a affirmé à Business Insider que ces données "[n'étaient] pas correctes" sans plus de précision. Toutefois, le site admet que c’est un vrai problème pour Twitter, que ces chiffres soient vrais ou faux. "S’ils s’avèrent exacts, ils suggèrent une baisse d’activité sur la plateforme. S’ils ne sont pas corrects, le problème reste entier puisque ce sont les données que voient les développeurs."

La fin de Twitter ou sa renaissance?

En attendant, le service en ligne perd de la vitesse face à ses concurrents. Il n’affiche que 320 millions d’utilisateurs actifs quand Facebook en a 1,5 milliard et WhatsApp a dépassé les 900 millions d’utilisateurs.

La situation est si sensible que les observateurs américains se demandent si l’on n’assiste pas à "la fin de twitter".

Cette éventualité est rejetée par quelques investisseurs qui prennent déjà position pour acquérir ce précurseur des réseaux sociaux. Selon The Information, Marc Andreessen et le fonds Silver Lake Partners se préparent à racheter le groupe de Jack Dorsey pour le restructurer. Ils n’en seraient pas à leur coup d’essai puisque ensemble ils ont mis la main sur Skype, qu’ils ont revendu quatre fois plus cher à Microsoft.

À quelques jours de l’annonce des résultats par Jack Dorsey, fondateur et PDG, le 10 février, ce buzz fait jouer le yoyo à l’action de Twitter qui monte et descend. En dévoilant leurs intentions à la presse, Marc Andreessen et Silver Lake Partners ont réussi à faire monter le cours de 8%. Un fétu de paille par rapport à la chute de 39% depuis l’IPO du groupe fin 2013.

Pascal Samama