BFM Business

Bouygues Telecom, victime collatérale des ambitions de Free aux Etats-Unis

Le rapprochement Bouygues Telecom-Free définitivement compromis?

Le rapprochement Bouygues Telecom-Free définitivement compromis? - -

Les ambitions américaines d'Iliad font une victime sur les marchés: Bouygues Telecom, dont le titre a chuté en Bourse. Les investisseurs estiment que l'appétit de Xavier Niel pour les Etats-Unis change la donne pour la consolidation du marché français.

Pendant plusieurs semaines ce printemps et ce début d'été, Iliad et Orange se sont intéressés à Bouygues Telecom après sa tentative ratée d'acquerir SFR. Les spéculations sont allées bon train. Free va-t-il racheter Bouygues Telecom ou est-ce Orange? Ou encore mieux, un partage entre les deux, ce qui aurait pu permettre de rester dans les clous de la concurrence, en repartissant les actifs de Bouygues Telecom.

Mais au final, toutes les offres ont été rejetées. Les exigences financières de Martin Bouygues étant élevées, les négociations entre les partenaires ont achopée. Bouygues Telecom est reparti seul en route.

Détourner l'attention?

Mais pour beaucoup, ce feuilleton n'est pas fini. Bouygues reste un petit acteur, et un rapprochement avec Iliad et Orange a encore du sens. Sauf que maintenant avec son aventure américaine Xavier Niel veut proposer 15 milliards pour T mobile.

Dès lors, Iliad n'aurait plus les moyens de racheter Bouygues Telecom en même temps. C'est l'espoir d'une consolidation du secteur des télécoms en France qui pourrait s'effondrer. Le rêve d Arnaud Montebourg avec le retour à 3 opérateurs!

Enfin d'autres observateurs sont plus machiavéliques, imaginant que l'intérêt d'Iliad pour T-mobile ne soit destiné à détourner l'attention. Une tactique pour laisser croire qu'Iliad est passé à autre chose pour que ses concurents reconsidèrent les termes de leurs négociations.

Jean-Baptiste Huet