BFM Business

Bouygues Telecom vend une partie de son réseau

Bouygues Télécoms a décidé de sous-taiter l'entretien de son réseau pour récupérer du cash

Bouygues Télécoms a décidé de sous-taiter l'entretien de son réseau pour récupérer du cash - -

L’opérateur a annoncé ce 26 novembre son intention de vendre ses pylônes. Une décision directement liée aux difficultés rencontrées par le groupe depuis l’arrivée de Free sur le mobile.

Alors que l'arrivée de Free chamboule complétement le marché des télécoms, Bouygues vient d'annoncer qu'il allait céder à un fonds d'investissement plus de 2000 pylônes de transmission, où sont fixées les antennes relais du groupe.

C'est ce que les opérateurs appellent des "points hauts". Des pylônes qu'on trouve principalement en périphérie des villes et dans les zones rurales et qui servent à fixer en hauteur les antennes relais. Un actif jugé non-stratégique par Bouygues Telecom, qui va donc les céder et en devenir locataire.

Pour le groupe, ça ne va pas représenter un bouleversement majeur, d'ailleurs ce genre d'opération est très courant chez les opérateurs américains et britanniques. Mais dans le contexte actuel, c'est le symbole qui compte : Bouygues vend une partie de son réseau pour récupérer du cash. 185 millions d'euros précisément, qui vont servir au groupe à se désendetter et à investir.

A écouter un expert, cette décision est clairement liée à l'arrivée de Free sur le marché du mobile. La guerre du low cost pèse sur tous les opérateurs, et Bouygues a particulièrement souffert. Depuis le début de l'année, le chiffre d'affaires du groupe est en baisse et son cours de bourse plonge, à tel point que Free vaut aujourd'hui plus cher que l'ensemble du groupe Bouygues sur les marchés. Inimaginable il y a encore quelques années.

Anthony Morel